NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

La grande distribution promet de bloquer les prix sur de nombreux produits

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



7 Avril 2020

Intermarché, Leclerc et Carrefour viennent de s’engager à geler les prix de 500 à 10 000 produits, selon les groupes, et ce jusqu’à mi-mai. Une initiative présentée comme un engagement en faveur du pouvoir d’achat des Français.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay

Les prix dans les magasins n’augmenteront pas. Après avoir tenu parole sur le fait qu’il n’y aurait pas de pénurie sur les produits alimentaires et de première nécessité, la grande distribution assure qu’elle s’engage en faveur du pouvoir d’achat. C’est du moins le cas de Intermarché, Leclerc et Carrefour qui viennent de s’engager à ne pas augmenter les prix. 

« Une même idée, pour des mesures semblables : des prix qui ne pourront pas augmenter pour une certaine liste de produits. De quoi, peut-être, limiter les craintes des Français qui s'inquiètent, selon différents sondages cités par les marques, pour leur portefeuille. Intermarché a ainsi annoncé "10 000 prix bloqués", précisant qu'il s'agissait de "produits de marques nationales ou de marques de distributeur (hors rayons traditionnels, œufs, beurre et lait – et hors produits en promotion)", et ce, "jusqu'au 15 mai" » rapporte La Dépêche.

Alors que les dernières semaines ont permis d’assister à des comportement irrationnels et largement commentés, les supermarchés ont développé une communication très active pour apparaitre du bon côté du manche. Avec cette annonce accompagnée de déclarations qui veulent mettre en avant les magasins comme un service d’utilité publique, la grande distribution cherche à décoller l’étiquette d’intermédiaire impitoyable qui lui colle à la peau. « De son côté, Leclerc "a pris la décision de bloquer les prix de plus de 4 000 produits Marque Repère (hors produits agricoles) depuis le début et jusqu’à la fin du confinement". Quant à Carrefour, ce sont les 500 produits de son opération "prix imbattables" qui sont concernés : c'est-à-dire "les prix les plus bas du marché sur 500 produits quotidiens de grandes marques". Pour ces produits, les prix "pourront diminuer, mais jusqu’à la fin du confinement ils n’augmenteront pas" » poursuit le journal local. Sans que l’on sache pour autant si les circonstances ont un impact sur le prix des produits visés.