NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Le Québec ouvre ses portes à un grand cinéaste

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



12 Mars 2020

Le premier ministre du Québec, François Legault, et le réalisateur, scénariste et producteur allemand, Roland Emmerich, ont annoncé la conclusion d'une entente en vertu de laquelle Centropolis Entertainment, la société de production américaine de ce dernier, s'engage à tourner ses trois prochains longs métrages au Québec.


Creative Commons Pixabay
Creative Commons Pixabay
"Cette entente, qui fait suite à la visite du premier ministre Legault à Hollywood, en Californie, en décembre dernier, a été officiellement présentée aujourd'hui dans le cadre d'une conférence de presse à laquelle participaient Legault et Emmerich, le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, Pierre Fitzgibbon, ainsi que la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy", explique dans un communiqué le gouvernement du Québec.

Roland Emmerich a notamment signé "les succès en salle mondiaux Independence Day, Godzilla, 2012 et The Patriot, et ses films ont rapporté plus de quatre milliards de dollars à l'échelle mondiale", poursuit le gouvernement québécois,  qui ajoute que "son film le plus récent, Midway, une épopée de la Seconde Guerre mondiale, qui a été tourné à Montréal s'est classé au premier rang à sa sortie aux États-Unis et ses rentrées brutes dans le monde, à ce jour, se chiffrent à près de 140 millions de dollars américains." 

Le coût de production des trois prochains films d'Emmerich est estimé "à environ 400 millions de dollars américains : ces productions emploieront environ 800 personnes à temps plein et 2 400 personnes à temps partiel au Québec". Les postes à pourvoir localement comprendront des acteurs, des figurants, des employés de production et des techniciens, ainsi que des employés de la construction.

Ainsi, afin de soutenir l'engagement de M. Emmerich, le gouvernement du Québec, "par l'entremise d'Investissement Québec, accorde une participation financière de 10 millions de dollars américains à Centropolis Entertainment sous la forme d'une souscription d'actions dans une nouvelle société en commandite québécoise", conclut-il dans son communiqué. Un bel accueil pour le septième art.