NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Le malware Shlayer aurait infecté 10% des Macs




28 Janvier 2020

S’il est vrai que les malwares sont moins répandus sur MacOS que sur Windows, il est faux de penser, comme c’est le cas encore souvent, qu’ils n’existent pas. Si les pirates informatiques ciblent moins souvent les ordinateurs Apple que les ordinateurs avec l’OS de Microsoft c’est avant tout parce qu’ils sont moins répandus.


Shlayer : la menace la plus répandue sur MacOS

Pixabay/Free-Photos
Pixabay/Free-Photos
Parmi les rares malwares qui ciblent les utilisateurs de MacOS, l’OS pour ordinateur fixe et portable d’Apple, Shlayer sort du lot. Identifié en 2018, il est désormais considéré comme la principale menace, en termes de logiciels malveillants, ciblant la firme de Cupertino. C’est en tout cas ce qu’estime le spécialiste de la sécurité informatique Kaspersky Lab dans une étude publiée le 23 janvier 2020.

Selon les chiffres de la firme, Shlayer est identifié dans 29% des menaces bloquées par ses services, loin devant Bnodlero.q (13,46% des alertes). Mais, pire encore, le malware aurait aujourd’hui réussi à infecter 10% des ordinateurs tournant sous MacOS en circulation dans le monde, un record.

Un troyen omniprésent

Dans le cas de Shlayer, on ne peut même pas blâmer des activités illégales de la part des internautes. Si effectivement le malware est présent sur des sites illégaux, comme les sites de piratage de films et séries, il serait également sur des sites légaux, ce qui en facilite la propagation puisque les internautes ont plus tendance à leur faire confiance. D’autant plus que la technique utilisée par Shlayer pour se faire installer sur l’ordinateur de la victime est simple : une fausse mise à jour est proposée à l’utilisateur.

Une fois installé, le malware est un cheval de Troie et installe différents logiciels et extensions malveillants sur l’ordinateur de la victime, en particulier pour rediriger des publicités et les recherches afin de créer des revenus pour les pirates.