NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Le permis pourra être suspendu pour portable au volant





Le nouveau plan d’action du gouvernement pour la lutte contre les accidents de la route prévoit un durcissement de la règle sur le portable au volant. A partir de l’année prochaine, le permis pourrait être carrément confisqué pour les contrevenants.


ILD
ILD
Le passage de 90 km/h à 80km/h sur les routes de campagne n’est pas la seule mesure prévue par le plan gouvernemental sur la sécurité routière. Parmi les dix-huit mesures avancées, l’exécutif avance la possibilité de confisquer le permis de conduire d’un conducteur qui utilisait son téléphone en conduisant.

La punition, qui devrait entrer en application en 2019, serait prévue pour les cas où les conducteurs utilisant leur téléphone commettraient en même temps une infraction mettant en danger autrui. « Malgré les textes qui n'autorisent son usage qu'avec «un kit mains libres» et qui interdisent en conséquence «la tenue en main, le port de l'oreillette» mais aussi «le recours au casque et aux écouteurs», les mauvaises habitudes perdurent. Pire, elles s'aggravent. L'arrivée des smartphones a fait naître de nouveaux comportements à risque. La lecture et l'envoi de courriels ou de SMS sont devenus pratiques courantes » avance Le Figaro.

C’est pour cette raison que le gouvernement inclue dans les mesures cette disposition sur le téléphone qui, avec l’alcool, la drogue et la vitesse, a régulièrement une part de responsabilité dans un drame de la route. « Toutes les études qui confirment cette évolution sont une photographie de ce que chacun observe sur la route. C'est la voiture qui soudain zigzague sur l'autoroute, une autre qui roule étonnamment à faible vitesse. À chaque fois, quand on double ces automobilistes, le constat est le même. Ils ont leur smartphone à la main, lisent ou écrivent des messages. Or à chaque fois, cela nécessite de quitter la route des yeux durant au moins cinq secondes, au cours desquels on parcourt 70 m à 50 km/h… D'autres encore regardent un film ou font des selfies! Une photo souvenir qui peut coûter… Le portable serait aujourd'hui devenu une des causes principales de mortalité routière » poursuit le quotidien national.