NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Le plus récent club d'aviron a ouvert ses portes dans le Pacifique




24 Octobre 2019

Le club d'aviron le plus récent du monde, qui n'a pas encore reçu de nom, a été ouvert dans le Pacifique. C'est le premier club de l'"American Samoan Rowing Association", le premier club d'aviron côtier du Pacifique et le deuxième club d'aviron de la région, après le "Port Vila Rowing Club" de Vanuatu.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Les premières recrues de ce club comprenaient six rameurs et deux rameuses qui ont suivi un cours d'apprentissage du rameur sous l'instruction de deux célébrités du milieu: John Parker, originaire des États-Unis, et Andrew MacKenzie, professionnel australien. La première semaine  du club "s'est terminée par un contre-la-montre de six kilomètres suivi d'une compétition de sprints sur les plages", explique dans un communiqué la Fédération Internationale des sports d'aviron (FISA).

En septembre dernier, cette dernière a organisé un camp de d'entrainement et un cours de coaching technique. Cela a été rendu possible grâce au soutien du Comité national olympique des Samoa américaines, de la Solidarité olympique et de l'American Samoan Rowing Association (ASRA). Le camp a accueilli des athlètes de Vanuatu en préparation des Championnats du monde d'aviron côtier 2019 qui se dérouleront à Hong Kong du 1er au 3 novembre prochains.

Le camp a été planifié il y 2 ans par la Conférence d'aviron d'Océanie, avec la commission d'aviron pour tous de World Rowing.  Par ailleurs 5 rameurs de Vanuatu et trois entraîneurs des Samoa américaines ont suivi avec succès le cours d'entraînement de niveau FISA.

« L'aviron est dans notre sang ici dans le Pacifique», a déclaré Louis Sol'aita, président de l'ASRA. «Nous ramons sur de longs bateaux Fautasi en compétition depuis près de 100 ans », explique un des rameurs du club danc le communiqué de la fédération.

Louis Sol'aita, sportif originaire des Samoa, considère que cette nouvelle discipline offrira des opportunités aux jeunes des Samoa américaines. « Un certain nombre d'élèves ont déjà demandé de rejoindre l'association Ainsi avec cette expérience ; ils se situent en meilleure position pour obtenir des bourses d'études dans des universités américaines », explique Sol'aita, qui voit dans cette évolution, une plus grande capacité pour les athlètes un changement de leur situation.

Le club espère avoir un nom avant le début des Championnats du monde d'aviron côtier afin que les athlètes puissent représenter le club d'aviron le plus récent dans cette discipline et le premier club d'aviron côtier du Pacifique.