NLTO
/ Magazine d'actualité politique, économique et internationale /



Le record du fossile de plante le plus vieux du monde a été battu




25 Février 2020

Les découvertes de ce type sont rares et permettent de connaître un peu mieux l’histoire de notre planète et de comment, par un pur hasard, nous sommes des êtres humains. On sait que tout a commencé par des plantes, qui ont permis de créer l’oxygène qui nous permet de vivre. Mais quand sont-elles arrivées sur Terre ?


Au début, il y avait des algues

(c) Virginia Tech
(c) Virginia Tech
Les chercheurs estiment que les plantes et les arbres, qui ont permis à l’oxygène de se former et qui nous permettent encore aujourd’hui de respirer, datent d’il y a environ 450 millions d’années. Face à l’ancienneté supposée de la Terre, estimée à 4,54 milliards d’années, c’est peu, à peine un dixième de son existence. Mais d’autres organismes dateraient de plus longtemps.

Avant les plantes et les arbres, il y avait… les algues. Ce sont elles qui, à ce jour, détiennent le record de l’organisme vivant le plus ancien connu. Des fossiles d’algues vertes ont pu être datés de 800 millions d’années. Il s’agissait alors de microalgues, quasiment invisibles à l’œil nu.

Le record battu à 1 milliard d’années

800 millions d’années… c’était l’ancien record. Selon une recherche publiée le 24 février 2020 par le professeur Shuhai Xiao de l’Université Virgnia Tech dans la revue Nature Ecology and Evolution, un nouveau spécimen de fossile pourrait être daté de 1 milliard d’années, établissant un nouveau record.

Le fossile a été découvert dans la ville de Dalian, au nord de la Chine, dans un endroit qui était auparavant un océan. Là encore, il s’agit de microalgues vertes, d’une taille de deux millimètres. L’espèce est la même que celle détenant l’ancien record : la Proterocladus antiquus.