NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Les fonds en gestion chez Blackrock explosent en 2019




16 Janvier 2020

Si le fonds de gestion Blackrock a été au centre d’une micro-polémique en France, son patron français ayant été, en pleine crise sur la réforme des retraites, décoré de la Légion d’honneur, le principal fonds d’investissement au monde confirme son importance. 2019 a même été une année avec tous les voyants dans le vert et des résultats au-dessus des attentes.


Plus de 7.000 milliards d’euros d’actifs

Pixabay/nattanan23
Pixabay/nattanan23
Le chiffre est impressionnant : à lui seul, le fonds d’investissement Blackrock, créé par le milliardaire américain Larry Fink, gère désormais plus de 7.000 milliards d’euros d’actifs. 7.429 milliards au 31 décembre 2019, très précisément, soit plus de trois fois le PIB français. C’est la première fois que la barre des 7.000 milliards est dépassée.

Ce succès s’explique par une hausse, sur l’année, de 24% des fonds en gestion à la fois liés aux bonnes performances de ses investissements mais également à la capacité du fonds d’attirer de nouveaux investisseurs. Pas moins de 128,8 milliards de dollars ont été investis dans ce fonds au dernier trimestre 2019 portant le total d’argent frais collecté sur l’année à 429 milliards de dollars… une somme quasiment équivalente à l’argent déposé sur tous les LDDS et les Livrets A de France.

4,5 milliards de dollars de bénéfice en 2019

Si le fonds attire les investisseurs, c’est surtout grâce à ses résultats : le bénéfice net de Blackrock s’est établi à 4,48 milliards de dollars, en hausse de 3% sur un an. Son chiffre d’affaires aussi est dans le vert à 14,54 milliards de dollars, en hausse de 2,4%.

« Les résultats d'aujourd'hui reflètent les investissements systématiques que nous avons consentis afin d'établir des relations plus larges et plus profondes avec les clients, et pour répondre à leurs besoins évolutifs. Les clients se tournent de plus en plus vers BlackRock en tant que partenaire stratégique pour qu'on leur délivre non seulement des produits, mais aussi une réflexion plus large sur les questions macroéconomiques et géopolitiques ainsi que sur l'ensemble du portefeuille de solutions » a écrit Larry Fink, son fondateur, dans le communiqué publié le 15 janvier 2020.