NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

MWC 2020 : des annulations en cascade à cause du coronavirus




12 Février 2020

La grand messe du secteur de la téléphonie, le Mobile World Congress de Barcelone, est le premier événement majeur à faire les frais de l’épidémie de coronavirus qui frappe le monde entier depuis le début de l’année 2020. Pour des raisons de sécurité, de plus en plus d’entreprises ont annulé leur venue alors que l’OMS juge désormais la situation dangereuse au niveau mondial.


De plus en plus d’entreprises annulent leur participation au MWC 2020

Pixabay/TeroVesalainen
Pixabay/TeroVesalainen
Le japonais LG aura été le premier à annoncer qu’il ne participera finalement pas au Mobile World Congress de Barcelone cette année 2020 bien qu’il en soit généralement un des principaux soutiens et qu’il y réserve l’un des plus grands stands. Un déclic, peut-être, pour les autres entreprises qui se posaient sans aucun doute déjà des questions.

Le 12 février 2020, et alors que le salon ouvre ses portes le 24 février pour 4 jours, on compte désormais plusieurs désistements. Nvidia et son concurrent Intel côté composants, Ericsson et Cisco côté réseaux, Amazon, l’opérateur japonais NTT DoCoMo ou encore les constructeurs Sony et Vivo ont tous annulé. Et la liste risque de s’allonger avant l’ouverture officielle, l’épidémie de coronavirus continuant de faire de plus en plus de victimes et de contaminés.

Le gouvernement espagnol soutient le salon

Véritable point d’orgue du secteur, le salon est également stratégique pour la ville de Barcelone ce qui explique que le gouvernement espagnol a déjà déclaré son soutien aux organisateurs du MWC. Mais, selon les informations du journal El Mundo, ce sont 9.000 badges qui sont annulés et 10% de la surface qui devra être amputée ou réorganisée.

Mais bien que le ministre des Finances espagnol, Maria Jesus Montero, pointe du doigt que « la situation de risque dans notre pays est qualifiée de basse », les craintes des constructeurs sont fondées : le salon accueille, chaque année, 120.000 personnes. La moindre faille dans la sécurité pourrait se révéler catastrophique.