NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Malgré une baisse, la France reste championne européenne de natalité

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



14 Janvier 2020

L’Insee a publié le bilan démographique 2019 de la France. Avec 67 millions d’habitants, une espérance de vie qui augmente et 1,87 enfant par femme, la France reste la puissance démographique la plus dynamique d’Europe malgré un recul constant.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
C’est moins bien que 2018 mais c’est mieux qu’ailleurs. Les chiffres de l’Insee montrent que la France reste une puissance démographique dynamique à l’échelle européenne. La publication du bilan annuel, on apprend notamment qu’il y a désormais 67 millions d’habitants en France. « Au cours de l’année 2019, la population a augmenté de 0,3%. Comme les années précédentes, cette progression est principalement due au solde naturel (+141.000 personnes), différence entre les nombres de naissances et de décès, malgré un solde « historiquement bas ». Le solde migratoire, lui, se situe à +46.000 personnes, selon les estimations de l’Insee » rapporte Le Figaro , qui liste les données clés du bilan de l’institut. Un solde naturel qui fluctue peu mais devrait évoluer les prochaines années, lorsque les baby-boomers atteindront des âges plus critiques. 

Avec 753 000 naissances, c’est la cinquième fois d’affilé que ce chiffre est en baisse. Le taux de natalité se stabilise pourtant avec un taux de 1,87 enfant par femme contre 1,88 en 2018. Autre tendance qui se confirme : l’âge moyen de la maternité continue à augmenter pour atteindre 30,7 ans.

Concernant la mort des Français, elle continue à être en moyenne de plus en plus tard. 85,6 ans pour les femmes et 79,7 ans pour les hommes. Ces dix dernières années, l’espérance de vie a augmenté de 2 années pour les hommes et 1,2 année pour les femmes. 

Autre tendance qui se confirme, « En 2019, 227.000 mariages ont été célébrés, dont 221.000 mariages entre personnes de sexe différent et 6000 mariages entre personnes de même sexe. Un nombre inférieur à l’année précédente. Les Pacs, eux, sont en augmentation en 2018 avec 209.000 pactes civils de solidarité Pacs conclus. Un phénomène sans doute lié à la nouvelle possibilité de formaliser cette union en marie » conclue Le Figaro.