NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Mieux comprendre les dangers du soleil cet été





A l'occasion de la saison estivale, l'Institut national du cancer et Santé publique France rappellent les gestes de prévention essentiels pour profiter des beaux jours en toute sécurité, par le biais d'une infographie.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Cette année, pour rappeler les principaux gestes de prévention des risques solaires, l'Institut national du cancer et Santé publique France s'appuient sur une infographie simple et facile à retenir.
Une infographie qui rappelle les quatre gestes essentiels à adopter : porter un chapeau, des lunettes de soleil et des vêtements légers couvrants, appliquer de la crème régulièrement, éviter de s'exposer entre 12h et 16h.

Elle dénonce aussi une idée reçue sur les séances d'UV en cabine de bronzage qui ne préparent pas la peau au soleil. Les UV artificiels ne font que s'ajouter aux UV du soleil, renforçant ainsi le risque de
cancer.


Cette communication a pour objectif de sensibiliser en priorité les publics les plus à risque, c'est-à-dire les personnes les plus exposées au rayonnement des UV dans le cadre de leur profession : les agriculteurs, les personnels des BTP, les marins, ainsi que toutes les personnes exerçant une activité en plein air, ou dans le cadre de leurs loisirs.

Des conseils pratiques sont également présentés pour les personnes pratiquant des sports et des activités en extérieur, et notamment pour protéger au mieux les enfants.

Prévenir les risques de cancers de la peau

L'exposition aux rayonnements solaires est la cause principale des cancers de la peau. Il en existe deux grands types. D'abord, les carcinomes sont les cancers de la peau les plus fréquents. Ils surviennent généralement après l'âge de 50 ans, sur les zones découvertes du corps (visage, cou, épaules, avant-bras, jambes...). Ils sont le plus souvent dus à une exposition au soleil excessive et chronique.
Ensuite, le mélanome cutané est beaucoup plus rare que le carcinome mais c'est le plus grave des cancers de la peau, du fait de son « haut potentiel métastatique », c'est-à-dire de sa capacité à se propager rapidement à d'autres parties du corps.
Les traitements des cancers cutanés sont d'autant plus efficaces que leur détection est faite précocement. L'infographie présente également les principaux signes pour reconnaître un mélanome.