NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Navigateurs internet : Edge surpasse Firefox




6 Avril 2020

Microsoft Edge, le navigateur maison du géant Microsoft, semble avoir fait oublier son prédécesseur devenu la risée d’Internet et la cible de dizaines de « meme » concernant sa lenteur. Il aurait, pour la première fois, surpassé un de ses rivaux, Firefox.


Microsoft Edge devient le deuxième navigateur internet le plus utilisé

Pixabay/efes
Pixabay/efes
Internet Explorer a été rapidement surpassé par Mozilla Firefox et, surtout, Google Chrome. Les internautes lui reprochaient sa lenteur, devenue historique et cible de moqueries, qui était liée essentiellement à la technologie maison de Microsoft. La nouvelle version du navigateur de la firme de Redmond, Edge, n’avait pas su convaincre non plus.

Sauf que ce mois de mars 2020, un changement dans le classement des navigateurs internet les plus utilisés au monde est survenu, selon NetMarketShare. Microsoft Edge a surpassé Firefox pour la première fois avec 7,59% des parts de marché, contre 7,19% pour Firefox. Microsoft dispose de plus de 5,60% des parts de marché encore conservées par la dernière version d’Internet Explorer, IE11, qui dispose encore de mises à jour de sécurité et d’un support technique.

Google toujours premier… et encore plus

Si le dépassement est historique, Microsoft Edge est loin de pouvoir tenter de prendre la couronne de Google Chrome : le navigateur de la firme de Mountain View domine le marché avec 68,50% des parts. Et, surtout, Google peut désormais se vanter d’avoir convaincu le géant cofondé par Bill Gates puisqu’il utilise, en réalité, sa technologie.

Depuis janvier 2020, la dernière version de Microsoft Edge utilise en effet la technologie Chromium développée par Google pour fonctionner. C’est, pour Microsoft, un aveu d’échec et pour Google la confirmation de sa supériorité.

Microsoft pourra toujours se vanter d’être encore et toujours le leader incontesté du marché des ordinateurs avec son OS Windows déployé sur 88% des ordinateurs du monde entier. Mais pour Internet, la guerre semble perdue.