NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Nintendo Switch : Moins d’un an après sa sortie un émulateur PC disponible





Seulement dix mois après sa sortie, la Nintendo Switch a déjà été émulé par une équipe d’anonymes qui avait déjà fait parler d’elle dans le domaine. Pas illégale en elle-même l’émulation est tout de même un outil pour l’illégalité et l’ennemi juré des fabricants de jeux vidéo.


ILD
ILD
L’annonce sur Twitter a rencontré un grand succès. « Yuzu » est annoncé et la nouvelle se répand très vite dans les milieux de joueurs et de fans de consoles de jeux. La Nintendo Switch est désormais émulée, c’est-à-dire qu’une adaptation PC de la console est désormais disponible. Si la nouvelle fait parler d’elle chez les « gameurs », il y a aussi fort à parier que l’annonce va être le grand sujet de discussion au sein de Nintendo ces jours-ci.
 
« A vous, donc, même sans posséder la Switch, la découverte de The Legend of Zelda : Breath of the Wild : le jeu est déjà émulé depuis plusieurs mois (il l'avait été sur Cemu moins d'une semaine après la sortie officielle du jeu !), mais dans sa version Wii U. Il sera bientôt accessible en version Switch, de même que, progressivement, l'ensemble du catalogue de la console : Super Mario Odissey, Splatoon 2, etc » annonce fièrement site spécialisé Clubic.com . S’empressant de terminer son article en rappelant que « l'émulateur en soi n'est pas illégal, contrairement aux copies des jeux soumises à droits d'auteur. » Un outil légal pour faire dans l’illégal donc puisque les fabricants de jeux ne vendent pas de jeux pour émulateur et que donc pour que la nouvelle soit une nouvelle, cela sous-entend qu’il y aura piratage.
 
On peut donc s’étonner du ton avec lequel des sites avec pignon sur rue s’enthousiasme de la nouvelle : « La team Yuzu ne donne pour l'heure aucun détail sur l'ergonomie de cet émulateur de Switch à venir, mais c'est véritablement un exploit qu'elle vient d'accomplir : venir à bout aussi rapidement des résistances d'une console, que Nintendo espérait voir tenir plus longtemps que ses devancières aux assauts des développeurs fans d'émulation », écrit Clubic. En effet, par analogie, on imagine mal un site s’enthousiasmer de la création d’un logiciel qui permettrait de pirater des plateformes de VOD ou mieux utiliser les films piratés…