NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Nobel de chimie : un Japonais, un Britannique et un Américain récompensés




9 Octobre 2019

Les trois lauréats ont été récompensés pour avoir inventé et développé les batteries au lithium-ion.


Des batteries écologiques

L’Académie royale suédoise des sciences a récompensé les travaux de Akira Yoshino, John B. Goodenough et Stanley Whittingham en leur décernant le Prix Nobel de chimie, mercredi 9 octobre. Le Japonais est l’inventeur de la batterie lithium-ion, notamment utilisée dans les téléphones et ordinateurs portables comme dans les véhicules électriques.

Les deux autres lauréats se sont distingués en perfectionnant cette technologie et en augmentant la puissance de ces accumulateurs. « Ce type de batterie légère, rechargeable et puissante est maintenant utilisée partout », a souligné l’Académie royale suédoise des sciences.

Un lauréat de 97 ans

Ces batteries sont effectivement connues pour conserver des quantités non négligeables d’énergie solaire et éolienne. « Elles laissent donc la place à une société libérée des énergies », a déclaré l’institut qui décerne le Prix Nobel. Âgé de 97 ans, John Goodenough devient le plus vieux lauréat Nobel de l’histoire.

En 2018, deux Américains et un Britannique avaient déjà été récompensés pour des travaux sur les anticorps et les enzymes. Mardi, le Nobel de physique a été attribué à deux Suisses et un Canado-Américain. Reste à décerner le Nobel de littérature jeudi, de la paix vendredi et celui de l’économie lundi.