NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Orange arrête la commercialisation des téléphones fixes





Le groupe Orange vient d’annoncer qu’il va commencer à arrêter le 15 septembre d’installer de nouvelles lignes fixes. Celles-déjà installées vont continuer à fonctionner mais la disparition totale des ces lignes est à prévoir d’ici quelques années.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Pour commencer seulement quelques départements sont concernés. Orange vient d’annoncer le début de la fin de la commercialisation des lignes fixes. « L’opérateur stoppe la commercialisation des lignes RTC (réseau téléphonique commuté). Si vous aviez prévu de faire installer une prise en T chez vous, c’est clairement trop tard. Mais ce service sera maintenu par Orange. Vous êtes équipé ? Alors pas de souci, votre téléphone traditionnel continuera de sonner après jeudi, au moins jusqu’à 2023, date à laquelle le service RTC sera progressivement retiré sur le territoire jusqu’à sa disparition totale, cinq ans plus tard environ. Votre ligne fixe migrera alors sur le réseau IP (Internet Protocol), comme c’est déjà le cas dans les foyers où le téléphone fixe est relié à une box internet » explique La Dépêche  dans un article très pédagogue à ce sujet.

Prenant soin de ne pas inquiéter les personnes qui sont habituées à leur téléphone fixe, le quotidien local ne cache pas non plus la réalité, à savoir que ces lignes sont vouées à disparaitre. Chaque année, le nombre de lignes fixes baisse de 10% et deviennent de moins en moins intéressantes pour les opérateurs. L’appareil en lui-même a encore quelques années de plus devant lui puisque les boites internet vont prendre le relai. Reste maintenant à expliquer et accompagner sérieusement pendant ces prochaines années les personnes âgées ou les personnes qui ne sont pas à la pointe de la technologie. Le risque est en effet important pour les réfractaires ou ceux qui ne se sont jamais mis au numérique. Selon des études à ce sujet, le phénomène de l’illectronisme toucherait environ 15% de la population. Sans téléphone fixe, ces personnes se trouveraient dans une situation particulièrement compliquée. « Dans un monde qui ne jure que par l’avancée des technologies, une lacune ou un retard dans leur apprentissage peut s’avérer fatal pour l’individu, professionnellement et socialement » notait le site Carenews  dans un article sur l’illectronisme.