NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





PSA calme son enthousiasme avec une activité en léger recul




26 Avril 2019

Après avoir multiplié les déclaration satisfaites, PSA doit légèrement revoir sa copie avec un premier trimestre 2019 décevant. Le chiffre d’affaires est en baisse pour des raisons essentiellement internationales mais qui pousse le groupe à ajuster son offre commercial.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Trois modèles Opel vont faire les frais du ralentissement de l’activité de PSA. « Philippe de Rovira, directeur financier de PSA, a déclaré ce jeudi au cours d'une téléconférence avec les analystes financiers que le groupe allait arrêter la commercialisation de trois modèles Opel, à savoir les petites citadines Adam et Karl et le cabriolet Cascada, dans le but de s'adapter à la nouvelle réglementation WLTP en matière d'émissions de CO2 et se concentrer sur les segments les plus rentables » nous apprend Le Figaro .
 
C’est la première décision concrète qui tombe après que les résultats du début de l’année se sont avérés décevants. Le chiffre d’affaires du premier trimestre a baissé de 1,1% pour atteindre 17,98 milliards d’euros. Une situation qui s’explique notamment par le désengagement d’Iran et les difficultés rencontrées en Chine. « Le chiffre d'affaires de sa division "Automobile" qui comprend les cinq marques de PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall) recule quant à lui de 1,8% à 14,16 milliards d'euros, selon un communiqué du groupe. Cette baisse est cependant freinée par un bon mix produit (+2,3%) et une hausse des prix (+1,3%). Cela signifie que PSA réussit à vendre plus de voitures haut de gamme et à des prix plus élevés, comme les rémunérateurs SUV de Peugeot, le 3008 et le 5008. Au total, 886'400 véhicules ont été vendus par le groupe, un chiffre "en hausse en Europe", mais en baisse hors du Vieux Continent. C'est 15% de moins que l'an dernier où il avait réalisé un premier trimestre record en dépassant le million de véhicules vendus dans le monde » explique le site Zone Bourse.
 
Des chiffres qui sans être catastrophiques vont calmer les ardeurs de PSA. Depuis son rachat d’Opel et les bons résultats de la marque, le triomphalisme était en effet devenu un peu vite une habitude.