NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Près de 1,25 million de personnes meurent dans des accidents de la route par an





Chaque année, environ 1,25 million de personnes perdent la vie dans des accidents de la route. On recense en plus de 20 à 50 millions de blessés, nombre d'entre eux gardant une invalidité à la suite de leurs blessures.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Les accidents de la route entraînent des pertes économiques considérables pour ceux qui en sont victimes, leur famille et les pays dans leur ensemble. Ces pertes proviennent du coût des traitements et des pertes de productivité pour ceux qui en meurent ou restent handicapés à la suite de leurs blessures, ainsi que pour les membres des familles qui doivent interrompre leur travail ou leur scolarité pour s'occuper des blessés.
Les accidents de la route coûtent à la plupart des pays 3% de leur produit intérieur brut. Plus de 90% des décès sur les routes surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. C'est dans la Région africaine de l'OMS que les taux de mortalité sont les plus élevés. Même dans les pays à revenu élevé, les personnes appartenant aux classes socio économiques défavorisées risquent davantage que les personnes plus aisées d'être impliquées dans un accident de la route.
La population âgée de 15 à 44 ans représente 48% des tués sur les routes au niveau mondial. Dès leur jeune âge, les hommes risquent davantage que les femmes d'être impliqués dans un accident de la route. Près de trois quarts (73%) des tués sur les routes sont des hommes. Chez les jeunes conducteurs, les jeunes hommes de moins de 25 ans encourent près de 3 fois plus de risques d'être tués dans un accident de voiture que les jeunes femmes.

L'approche dite d'un «système sûr» pour la sécurité routière vise à garantir un système sûr de transport pour tous les usagers de la route. Elle prend en compte la vulnérabilité des personnes face aux traumatismes graves dans les accidents de la route et reconnaît que le système doit être conçu pour admettre que les êtres humains commettent des erreurs

La sécurité des routes et des accotements, la sécurité de la vitesse, la sécurité des véhicules, la sécurité des usagers, sont autant d'éléments essentiels à prendre en compte pour éliminer les accidents mortels et réduire le nombre des blessés graves.

Il y a un lien direct entre l'augmentation de la vitesse moyenne et la probabilité à la fois d'un accident et de la gravité de ses conséquences. Par exemple, l'augmentation de 1 km/heure de la vitesse moyenne d'un véhicule entraîne une hausse de 3% de l'incidence des accidents faisant des blessés et une hausse de 4 à 5% de l'incidence des accidents mortels.
Un piéton adulte a un risque de mourir inférieur à 20% s'il est heurté par une voiture roulant à 50 km/h; à 80 km/h, le risque atteint presque 60%.