NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Quand Donald Trump vexe les Anglais





Le séjour de Donald Trump au Royaume-Uni a été marqué par des déclarations et une forme de paternalisme qui a beaucoup agacé Outre-Manche. Il a notamment conseillé la Première ministre de porter plainte contre l’UE, lui a donné des conseils et posé dans le fauteuil de Winston Churchill.


DR Une du Daily Mirror
DR Une du Daily Mirror
Goujaterie et diplomatie ne font pas bon ménage. Donald Trump et le Royaume-Uni c’est un choc des cultures tellement visible que les moments de gênes et de stupéfactions se sont enchevêtrés. En quelques jours le président américain a multiplié les déclarations ou les comportements irritants. Il a d’abord pris position sur des débats de politique interne en manifestant son soutien aux personnalités en faveur d’un Brexit catégorique. Il s’est ensuite permis de commenter le récente virage pris par la Première ministre Theresa May sur les négociations avec l’UE, estimant que cette ligne consensuelle ne correspondait pas forcément au choix de ceux qui ont voté il y a désormais deux ans. Il est allé jusqu’à dire que le ministre démissionnaire – en opposition avec la PM anglaise – serait « un super Premier ministre. »

« Les bons conseils du docteur Trump. La Première ministre britannique Theresa May a révélé dimanche, lors de son passage dans l'émission The Anrew Marr Schow sur la BBC, que le président américain lui avait suggéré de poursuivre l'Union européenne en justice afin de solder le Brexit. "Il m'a dit que je devrais poursuivre l'UE en justice", a indiqué la dirigeante. "Poursuivre l'UE. Ne pas aller dans les négociations, mais les poursuivre en justice", a-t-elle répété. Avant de rétorquer  : "Mais en fait, non, on va négocier" » relève LCI.
 
Des manifestations hostiles à sa venue se sont déroulées pendant le séjour. Pas de quoi le faire changer de style puisqu’il avait ensuite posé en singeant la célèbre position de Churchill, jambes croisées sur une fauteuil en cuir. Une succession d’incartades qui ont notamment justifié la publication d’une Une mythique du « Daily Miror » avec en titre « How Dare you » et la photo de Trump dans le fauteuil de Churchill.