NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Réalité virtuelle : le casque Oculus Rift commercialisé en 2016





Très attendu, le casque de réalité virtuelle américain Oculus Rift sortira un peu plus tard que prévu, en 2016.


Le casque Oculus Rift, dernière version
Le casque Oculus Rift, dernière version
Les fans sont un peu déçus. Il va falloir encore attendre. Très précisément, le premier trimestre 2016, afin de se procurer le casque de réalité virtuelle Oculus Rift, objet phare et ultra technologique. En attendant, l’instrument sur lequel développeurs et ingénieurs travaillent depuis des années, suscite bien des fantasmes. L’intérêt est si grand que l'année dernière, Facebook a racheté la société américaine Oculus pour un montant de deux milliards de dollars. Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social ayant « parié » sur l’avenir.

Début 2016, on en saura plus. Les geeks et les autres pourront découvrir le nouveau casque. Pour les impatients, les pré commandes devraient être possible dès cette année. Aujourd'hui, Oculus Rift fait directement concurrence au prototype de casque de réalité virtuelle élaboré par Sony. En matière d'immersion et de confort, le nouveau casque d’Oculus s’appuie sur la haute technologie du prototype précédent développé par la société américaine, et appelé Crescent Bay.

En revanche, le « système de traçage » sera plus pointu. Ce dernier permettra d’utiliser le casque dans différentes positions, à la fois debout et assis. Le design quant à lui est plus « raffiné » et décuple l’ergonomie. De nouveaux détails techniques devraient par ailleurs filtrer d’ici quelques semaines. Dans tous les cas, le potentiel technologique de l’Oculus Rift ne fait aucun doute.

Déjà, Oculus promet tout un écosystème autour du casque et « des contenus convaincants ». Outre des jeux vidéo adaptés pour le casque, avec sensations fortes à la clé, simulation spatiale et expériences hors du commun, le casque devrait naturellement servir pour le cinéma. Mais Facebook va plus loin. Le réseau social ambitionne en effet, de faire du casque une véritable plateforme de communication avec la possibilité de suivre des cours virtuels, de consulter un médecin ou d’acheter – le nerf de la guerre – des produits dans des magasins virtuels. Dans tous les cas, des applications qui vont au-delà des jeux vidéo. Elles pourraient même changer le quotidien. C'est le pari de Mark Zuckerberg. 

Réalité virtuelle : le casque Oculus Rift commercialisé en 2016