NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Trump veut plus taxer les vins français




12 Juin 2019

Le président américain garde sa ligne protectionniste en s’attaquant cette fois aux vins français. Il a suggéré l’instauration de nouvelles taxes douanières pour ces produits, estimant qu’il y avait concurrence déloyale.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Donald Trump est bien décidé à ne laisser passer aucun secteur. Le président américain, après avoir attaqué les voitures allemandes, s’en prend désormais aux produits viticoles français. Lundi 10 juin, dans un entretien avec la chaine CNBC, il a souligné  le déséquilibre entre les taxes appliquées par la France et par les Etats-Unis sur les vins fabriqués par  l’autre. « Un produit réputé pour être "très bon", a commenté l'hôte de la Maison Blanche, qui ne boit pas d'alcool. Mais les viticulteurs américains se plaignent du fait qu'il entre sur le sol américain "pour rien". "Ce n'est pas juste, nous allons faire quelque chose pour ça", a assuré le président » rapporte Capital .

Ce n’est pas la première fois que Donald Trump souligne et accuse ce déséquilibre. Sur Twitter l’an dernier il avait déjà observé que « La France rend les choses très difficiles pour vendre du vin américain en France et prélève de lourdes taxes douanières, alors que les Etats-Unis facilitent les choses aux vins français et n'ont que des tarifs douaniers bas. Ce n'est pas juste, faut que ça change ! » Avec un style très offensif, le président américain a déjà d’ans d’autres dossiers de commerce extérieur multiplié les déclarations de ce type pour finalement passer à l’action. En ce qui concerne la France, des négociations sont en cours avec Bruxelles pour un accord commercial. Et si le secteur agricole n’est pas compris dans les discussions, les prises de parole de Donald Trump pourraient changer la donne. « En tant que membre de l'Union européenne, la France ne fixe pas elle-même le niveau de taxation des produits importés. Mais il existe bien un déséquilibre dans les tarifs douaniers. Aux Etats-Unis, les taxes varient entre 5,3 et 14,9 cents par bouteille, en fonction de la nature du vin et du degré d'alcool, selon la Commission américaine du commerce international. En Europe, elles vont de 11 à 29 cents. Le marché européen est toutefois loin d'être fermé aux vins américains puisqu’entre 2007 et 2018, les importations de vin "made in America", dont ceux de la riche Californie (ouest), ont progressé de 200% en France, l'Europe étant de loin le premier marché d'exportation pour les produits viticoles américains » explique Capital en s’appuyant sur les chiffres des Douanes Françaises.