NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Un test pour évaluer l’immunité au Covid-19

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



27 Avril 2020

Le laboratoire Pasteur-TheraVectys annonce avoir mis au point un test qui permet d’évaluer l’immunité d’une personne. Un outil encore plus fondamental que le dépistage pour aborder la transition vers la reprise de l’activité.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
La question n’est pas tant de savoir si on l’a eu que de savoir si l’on est immunisé. A l’approche du déconfinement, l’enjeu essentiel pour les pays concernés repose bien sur le taux d’immunité de la population. Défi que le laboratoire Pasteur-TheraVectys semble avoir relevé. Dans une interview à Libération  le directeur du laboratoire, Pierre Charneau, annonce qu’un test a été mis au point. 

« Il serait ainsi le premier capable de préciser le degré d'immunité des malades guéris du SARS-CoV-2, mais aussi de toutes les personnes (personnels soignants, proches d'un patient infecté, caissiers...) qui ont pu être en contact avec le virus. Après avoir été expérimenté pour la première fois dans le cadre de l’étude de l’Institut Pasteur sur le lycée Jean-Monnet de Crépy-en-Valois (Oise), il est désormais utilisé depuis le 20 avril par la recherche en épidémiologie. Contrairement aux tests sérologiques existants, qui détectent seulement la présence d'anticorps développés par une personne après une infection au coronavirus, celui développé par le laboratoire du virologue Pierre Charneau "renseigne sur l'efficacité des anticorps" » résume BFMTV.

« Nous avons mis au point un test de 'séro-neutralisation' qui détecte les anticorps mais surtout qui mesure leur capacité à inhiber l’entrée du virus dans une cellule. Ce test renseigne donc sur l’efficacité des anticorps » assure le directeur du laboratoire à Libé. Il existe trois types de résultats à ce test : non neutralisant, faible, ou fort. « Il s'agit d'une "étape fondamentale" pour le docteur Alain Ducardonnet, consultant santé de BFMTV, interrogé sur ce nouveau test ce lundi matin sur notre antenne. Car jusqu'alors, de nombreux scientifiques et l'Organisation mondiale pour la Santé (OMS) s'interrogeaient sur l'efficacité connue des anticorps produits par une personne ayant contracté le virus » appuie la chaine d’info.
 
La fiabilité absolue du test n’est pas garantie malgré les milliers de tests réussis sans faux pas, précisent ceux qui l’ont mis au point. Mais même sans assurance absolue de fiabilité à l’échelle d’un pays, c’est l’outil dont nous aurions besoin pour accélérer la reprise de l’activité du pays sans prendre le risque d’une deuxième vague.