NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Une banque européenne sur deux vulnérable à une crise




8 Octobre 2019

Plus de la moitié des plus grandes banques de la zone euro ne pourrait pas survivre plus de six mois à une crise de liquidité.


Des tests sur une centaine de banques

Une banque européenne sur deux vulnérable à une crise
C’est une nouvelle, somme toute inquiétante, qu’a énoncé la Banque centrale européenne (BCE), lundi 7 octobre. Une banque sur deux de la zone euro ne survivrait pas à une crise de liquidité de six mois.

C’est le résultat de tests de résistances effectués par la BCE sur 103 banques de la zone euro qui met à jour les faiblesses d’un système bancaire européen. Dans le détail, quatre banques seraient obligées de mettre la clé sous la porte si elles perdaient tout accès aux marchés de financement et 52 d’entre elles ne pourraient continuer leurs activités si leurs contreparties financières et certains clients commerciaux retiraient leurs avoirs.

Pas d’inquiétude pour la BCE

26 banques seulement survivraient plus de six mois en cas de « choc extrême ». Pas de grave alerte pour la BCE qui juge ces résultats « globalement positifs ». Elle précise que « la période de survie » de six mois dépasse largement la période couverte par le ratio de liquidité à court terme, qui ne dépasse pas 30 jours.

La période de survie correspond au nombre de jours où la banque peut continuer à exercer ses activités sans avoir accès aux marchés de financement. Elle ne dispose ce temps-là que de la trésorerie et de ses garanties.