NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Visa : Après une panne très handicapante le DG s’excuse





Vendredi dernier une panne de la société Visa a impacté des milliers de personnes qui n’ont plus pu payer. Une situation inédite qui a poussé le directeur général du groupe Al Kelly de s’excuser publiquement. Il s’est empressé d’ajouter que le panne n’était pas d’origine criminel ou la conséquence d’un défaut de sécurité.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Une panne de carte bleue, selon les circonstances, ça peut être très handicapant. On imagine sur l’autoroute, à la caisse d’une pharmacie mais encore beaucoup d’autres circonstances où ne pas pouvoir payer peut-être un vrai problème. Al Kelly, le Directeur général de Visa en est bien conscient et c’est pour cette raison qu’il s’est excusé en personne après qu’un beug impacte des milliers d’utilisateurs. « Notre objectif est de faire en sorte que tous les paiements Visa fonctionnent de façon fiable 24 heures sur 24, 365 jours par an. Nous n'avons pas été à la hauteur de cet objectif » a-t-il déclaré pendant son mea culpa par communiqué.

Le DG  de Visa s’est par ailleurs empressé d’expliquer qu’il s’agisait d’une panne technique et non des conséquences d’une attaque informatique ou d’une faille dans la sécurité. « La société de services de paiement a subi une panne informatique inédite par son ampleur, qui a laissé ses clients dans plusieurs pays d'Europe incapables de régler leurs achats par carte. Le Royaume-Uni et l'Allemagne ont été tout particulièrement touchés, alors que la France n'a ressenti les effets de la panne qu'à la marge grâce à... Pierre Bérégovoy » explique Le Figaro
 
En effet, c’est en 1984 lorsqu’il était ministre de l’Economie qu’un système de paiement bancaire a été installé qui consiste à faire passer tous les paiements en France par le groupement des cartes bancaires. « Ce qui expliquerait que certaines personnes qui ont eu recours en France aux services de sociétés étrangères comme la start-up estonienne de VTC Txfy ou la compagnie aérienne irlandaise Ryanair n'aient pu être immédiatement débitées sur leur compte. La Russie, qui a développé depuis 2015 son propre système de compensation, pour empêcher d'éventuelles sanctions occidentales d'affecter les paiements électroniques, a également été épargnée » ajoute le quotidien français. Au Royaume-Uni, où 97% des cartes sont des Visa, la panne a été particulièrement remarquée. Heureusement, le retrait de liquide n’était pas touché par cette panne.