NLTO
Not Like The Others

// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //






Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







La banque centrale indienne obtient la suspension des opérations d’une plateforme bitcoin





Vendredi 27 décembre, la plus importante plateforme de transaction de bitcoins d’Inde annonce la suspension temporaire de ses activités. La banque centrale indienne avait émis trois jours plus tôt une mise en garde contre la monnaie virtuelle.


La banque centrale indienne obtient la suspension des opérations d’une plateforme bitcoin
L’événement semble donner raison aux observateurs du bitcoin; celle-ci peut perdurer tant que les banques centrales ne l'attaquent pas. Une simple mise en garde de la banque centrale indienne a suffit à faire arrêter les transactions de la principale plateforme d’échanges de bitcoins du pays.

« Nous suspendons nos opérations d'achat et de vente tant que ne sera pas défini plus clairement le cadre réglementaire dans lequel nous pouvons opérer » a déclaré buysellbitco.in sur son site. Les récentes déclarations des grands analystes financiers et même de la Fed (notre article) montraient que la monnaie continuait son essor grâce à la validation implicite des institutions monétaires. La fermeture temporaire du site indique que l’inverse est d’autant plus vrai : les craintes des institutions traditionnelles peuvent la mettre en danger.

Simple mise en garde

La banque centrale indienne (RBI) est restée prudente dans sa critique de la monnaie virtuelle. Le 24 décembre elle émet une simple mise en garde. Dans la forme, il s’agit plus d’une analyse d’expert que d’une interdiction formelle ou implicite. Dans un communiqué la RBI disait « les monnaies virtuelles ne reposent sur aucun actif et en tant que tel, leur valeur peut-être sujette à la spéculation ». Déclaration qui s’écarte très peu de celle de la Fed ou des instituts financiers. Ceux-ci avaient cependant salué le « fort potentiel » d’une monnaie qui répond sans aucun doute à une demande.

Le 27 décembre, la plateforme indienne suspend ses activités et explique « nous suspendons nos opérations d'achat et de vente tant que ne sera pas défini plus clairement le cadre réglementaire dans lequel nous pouvons opérer. » D’après les chiffres publiés par la presse indienne, le site enregistrait environ 12 millions de roupies de transactions soit environ 140 000 euros. Le dernier taux sur le site évaluait le bitcoin à 49 095 roupies (environ 565 euros).