NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







​Nitendo mise beaucoup sur sa console Switch





Switch, la nouvelle console Nitendo vient de sortir. Avec un concept innovant alliant utilisation classique ou portable et misant sur la convivialité plutôt que le rapport unique avec la machine, le produit a de quoi séduire. Difficile pourtant de savoir si le groupe va réussir à réitérer le coup de maitre de la Wii.


DR
DR
Avec la Wii, Nitendo a réussi à rebondir après la grosse déception de la Game Cube. C’est dans un contexte assez similaire que le fabricant de consoles lance la Swift. « La société pari beaucoup sur la Switch, la remplaçant de la WIi U. Il faut dire que celle-ci, lancée en 2012, n'a pas connu le succès incroyable de la Wii, dévoilée 6 ans plus tôt, ce qui a plombé les comptes de Nintendo. Avec moins de 14 millions de consoles vendues, la Wii U fait pâle figure face à ses concurrentes. Pour Nintendo, la Switch doit permettre de se différencier des mastodontes Sony et Microsoft. Bref, de réitérer le coup de génie de la Wii » analyse le Huffington Post .
 
Avec quelques innovations intéressantes qui permettent notamment de jouer sur écran ou en portable voire même sans écran à plusieurs, Nitendo conforte son iimage de console conviviale. « Lors de la présentation finale de la console, vendredi 13 janvier, Nintendo a présenté 1-2 Switch, l'un des titres qui sera disponible au lancement de la console. L'idée: deux personnes peuvent s'affronter par Joy-Con interposé, sans avoir, semble-t-il, besoin de s'encombrer d'un écran » rapporte le site.
 
Si l’objectif est de recommencer ce qui a été fait avec la Wii, le paysage des jeux et les habitudes ont beaucoup évolué en dix ans. « Il y a notamment deux gros obstacles pour la société japonaise. Le premier, c'est le prix de la console. En 2006, la Wii, vendue 250 euros, est moins chère que ses concurrentes. La Switch, elle, est 50 euros plus chère et, surtout, n'est pas plus abordable que les PS4 ou Xbox One, déjà sur le marché depuis plus de trois ans. Un comble, alors que la Switch sera certainement bien moins puissante que ces deux consoles » remarque l’article.