NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







​Uber a dissimulé un piratage de données de 57 millions d’utilisateurs





Le patron d’Uber vient d’annoncer que les données de 57 millions d’utilisateurs ont été piratée à la fin de l’année 2016. Une annonce qui est accompagnée de forts soupçons et d’accusations sur la supposée dissimulation du piratage par l’ancien patron du groupe.


ILD
ILD
Se faire voler les données personnelles de ses clients c’est plus qu’embêtant. Dissimuler que l’on a été victime d’un vol de données personnelles, c’est impardonnable. Uber vient d’annoncer les deux tout en expliquant que la dissimulation avait été elle-même dissimulée… Les données personnelles de 57 millions d’utilisateurs du monde entier avaient été hackées fin 2016. Mais la personnalité de l’ancien patron et le fait que l’épisode date d’il y a un an suscite de nombreuses questions sur une éventuelle dissimulation de la part du groupe.

Le nouveau patron d’Uber depuis cet été, Dara Khosrowshahi, a assuré qu’il n’était pas au courant et qu’il a été informé récemment de l’épisode. Il montre aussi qu’en interne l’information a tout de même un peu circulée. « Deux membres des services de sécurité d'Uber, "chargés de la gestion" du problème, et qui n'ont pas prévenu les utilisateurs que leurs données avaient été piratées, ne font par ailleurs "plus partie de l'entreprise". "L'incident n'a pas atteint les systèmes de l'entreprise ni son infrastructure", a tenu à préciser Dara Khosrowshahi. Uber aurait versé 100.000 dollars aux hackers afin qu'ils ne divulguent pas l'existence de cet incident et détruisent les informations collectées, selon une source proche du dossier. » rapporte L’Obs, s’apuyant sur les déclarations du patron du groupe.

«  Les noms des utilisateurs ainsi que leurs adresses électroniques et numéros de téléphone mobile ont été subtilisés, a indiqué Dara Khosrowshahi, dans un communiqué. Les noms et numéros de permis de conduire des chauffeurs Uber ont en outre été piratés. Sur la base d'expertises externes, le patron de l'entreprise de VTC a affirmé que l'historique des trajets, les numéros de cartes et de comptes bancaires, les numéros de sécurité sociale et les dates de naissance des utilisateurs n'auraient en revanche pas été piratés » précise L’Obs.