NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





2018 est un mauvais cru pour les fabricants de téléphones





Après des années d’euphorie, les fabricants de téléphones intelligents ont été surpris par les mauvais chiffres de 2018. Sans bond technologique majeur, les marques ne sont pas parvenues à attirer les consommateurs vers de produits onéreux.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Pour quel raison le consommateur dépenserait des centaines d’euros dans un appareil à peine meilleur que celui qu’il a dans la poche ? C’est parce que les marques de téléphones ne sont pas parvenus à répondre à cette question qu’ils se sont pris une gifle en 2018. « Marché saturé, appareils trop chers, tensions économiques, ralentissement chinois : le marché du smartphone a connu en 2018 une année noire et attend désespérément des nouveautés qui pourraient relancer les ventes » raconte Sud-Ouest. Et de fait, l’année précédente pour la première fois le marché mondial a reculé avec 1,4 milliard de téléphones intelligents vendus soit 4,1% de baisse par rapport à 2017.

« Le secteur avait commencé à caler dès la fin de 2017, les experts estimant notamment que le marché commençait à être franchement saturé dans les pays les plus riches. Énorme marché, la Chine, en plein ralentissement de sa croissance économique, représente en effet environ 30% des ventes de smartphones. Mais elles y ont dégringolé de 10% l’an dernier, selon IDC, une chute qui suffit à elle seule à plomber tout le marché mondial » appuie le quotidien local.

Les observateurs s’attendaient évidemment au ralentissement d’un marché qui a explosé en quelques années. Après un choc technologique et des progressions hallucinantes qui rendaient chaque année ou presque les appareils précédents dépassés, le rythme se ralenti. Débourser des centaines d’euros pour des appareils à peine meilleurs ou du moins sur des aspects accessoires ne séduit pas les masses.

Inquiets mais pas désespérés, les fabricants de téléphones connectés misent tous sur le déploiement de la 5G pour encourager les consommateurs à renouveler leur équipement. Avec les écrans pliants, il s’agit d’arguments plus convaincants que ceux présentés par les appareils de 2018. Reste tout de même à observer quelle hausse des prix va accompagner ces nouveautés. Alors que a barre symbolique de mille euros a été franchie, jusqu’où les tarifs peuvent encore grimper. Rappelons aux fabricants que même équipés de technologie de pointe, un téléphone portable peut tomber, être égaré ou volé, plus il sera précieux moins il séduira.