NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Accident d’avion au décollage au Mexique : aucun mort à déplorer





Un avion s’est écrasé en pleine vitesse au décollage au Mexique. Les images sont impressionnantes d’autant qu’aucun des 99 passager n’est mort. Un épisode qu’ils ne sont pas prêts d’oublier alors qu’on attend encore les conclusions de l’enquête.


DR
DR
Ils ont survécu à un accident d’avion. Alors qu’il y a encore des raisons de s’inquiéter pour deux des 99 passagers, l’épisode qui s’est déroulé hier au Mexique est impressionnant. « L'avion de type Embraer 190, qui effectuait la liaison entre Durango et Mexico, s'est écrasé vers 15h30, heure locale, tandis qu'il décollait au milieu d'un orage. Une rafale de vent aurait "rabattu l'avion vers le sol" dont une aile aurait touché la piste, selon le gouverneur de l'Etat de Durango, Jose Aispuro. Les moteurs auraient alors été arrachés et l'appareil aurait glissé sur 300 mètres à travers un champs, où il s'est finalement immobilisé avant de s'enflammer. L'activation des toboggans aurait permis l'évacuation des passagers avant le début de l'incendie » raconte L’Express.

Les récités des rescapés sont saisissants et renvoient à des images de films catastrophe. « J'ai immédiatement enlevé ma ceinture et j'ai vu des flammes, il fallait sauter. Il y avait un trou juste à côté de nous (...), l'avion s'était brisé, j'ai dit à ma fille 'il faut qu'on saute par ici et on a sauté » a raconté une rescapée, citée par l’article. Si l’épisode fait autant parler de lui c’est qu’il s’agit d’un véritable miracle pour les passagers. Mis à part l’un des pilotes qui a été touché à la colonne vertébrale et une petite fille touchée par des brulures, les autres passagers ne sont pas dans une situation préoccupante. « Le directeur général d'Aeromexico, Andres Conesa, a précisé lors d'une conférence de presse que l'appareil, mis en service en 2008, "était parfaitement entretenu" mais n'a pas donné de détails sur les circonstances de l'accident. Il a remercié l'équipage "pour son professionnalisme" et salué l'attitude des passagers, précisant que tous les frais médicaux des victimes seraient pris en charge par la compagnie. Le constructeur d'avion brésilien Embraer a de son côté annoncé l'envoi d'une équipe de techniciens sur place pour enquêter sur l'accident » continue le magazine.