NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Acouphène : plus d’un quart des Français touchés





A l’occasion de la journée nationale de l’audition, un sondage rapporte plus d’un Français sur quatre est touché par des acouphènes. Une proportion qui doit inviter à prendre plus au sérieux les troubles de l’audition, estime l’association JNA.


ILD
ILD
C’est un sondage et pas une étude scientifique mais tout de même. D’après les résultats de cette enquête d’opinion, plus d’une personne sur quatre est touchée par des acouphènes. Rapportée à la population du pays, cela donne entre 14 à 17 millions de personnes dont 2 à 4 millions de manière permanente.

« Les acouphènes sont des sifflements ou des bourdonnements d'oreille qui peuvent être causés par des expositions répétées à des niveaux sonores élevés, comme la musique amplifiée, par certaines pathologies ou encore par le vieillissement. Résistants à la plupart des traitements, ces sifflements peuvent, selon leur gravité, nuire plus ou moins durement à la qualité de vie » rappelle Europe 1 , qui rapporte les résultats de cette étude. Réalisé à l’occasion de la journée nationale de l’audition qui était le 1er mars, ce sondage vise à faire réaliser que les troubles auditifs sont un sujet de santé public.

« Les jeunes sont particulièrement touchés, selon ce sondage réalisé pour l'association Journée nationale de l'audition (JNA), avec l'association France Acouphènes et la Fondation pour l'audition : 56% des 15-17 ans et 49% des 18-24 ans disent ressentir ou avoir déjà ressenti des acouphènes. Cela conforte l'idée que les acouphènes sont davantage "liés à des traumatismes sonores qu'à des problèmes de santé liés à l'âge", souligne JNA. L'écoute prolongée de musique sur baladeur ou smartphone est particulièrement en cause » ajoute la radio.

L’association JNA rappelle à cette occasion que la santé auditive n’est pas prise suffisamment au sérieux. Ainsi, seulement une personne sur trois parmi celles qui souffrent d’acouphènes ont abordé le sujet avec un médecin alors que 80% des moins de 35 n’ont jamais testé leur audition chez un professionnel. « Un test auditif a été proposé aux sondés souffrant d'acouphènes, pour vérifier si ces derniers étaient associés à une perte d'audition. Il a montré que 23% des personnes souffrant d'acouphènes devraient faire vérifier leur niveau d'audition par un ORL » ajoute Europe 1.