NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Apple abandonne son projet de chargeur sans fil




3 Avril 2019

Après avoir annoncé fin 2017 le développement et la sortie prochaine de l’AirPower, Apple fait finalement marche arrière et annonce que la technologie n’est pas au point. De trop nombreuses contraintes justifient cette décision.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Mieux vaut avouer ses limites que de risquer un fiasco industriel. Apple semble l’avoir bien compris en annonçant que son AirPower ne sortira pas. « Le produit avait été annoncé en septembre 2017, lors de l'officialisation de l'iPhone 8 et de l'iPhone X. Depuis cette date, le produit a brillé par son absence et est devenu, pour les détracteurs de la marque, une espèce de symbole des dérives récentes d'Apple qui a également été accusé de bâcler sa partie logicielle. Pour Apple c'est un camouflet, d'autant plus que même la boîte des tout récemment annoncés Airpods 2 faisait mention de l'accessoire pour recharger facilement ses écouteurs. Un signe que la marque pensait mener le projet à bien malgré les très nombreuses difficultés rencontrées depuis les 18 derniers mois. Apple n'a d'ailleurs pas vraiment l'habitude d'annuler des projets au dernier moment » rapporte le site Les Numériques s’appuyant sur les infos de TechCrunch .
 
L’annonce ne surprend pas les observateurs avertis qui étaient dubitatifs sur le réalisme de cette technologie. « Mais le projet était très ambitieux depuis le début, trop ambitieux. Certains brevets faisaient état d'un tapis de recharge contenant pas moins de 16 bobines de recharge, là où la plupart des produits concurrents n'en contiennent qu'un. Cela aurait permis de poser l'appareil n'importe où sans se préoccuper de l'alignement des bobines (celle dans le produit et celle dans le chargeur). En effet, tous les utilisateurs de chargeurs sans fil savent qu'il faut placer son mobile précisément au bon endroit sous peine de le retrouver complètement à plat le lendemain matin » commentent Les Numériques.
 
Le risque était trop grand « Tout d'abord, les ondes électromagnétiques générées par les différentes bobines auraient pu produire des interférences capables — dans le pire des cas — de neutraliser certains pacemakers ou des prothèses auditives. Gênant. En plus de cela, accumuler autant de composants peut aussi provoquer des problèmes de surchauffe. Devant de tels défis, on comprend mieux pourquoi Apple a reculé. Sans doute que mettre le feu à une maison tout en désactivant les pacemakers aux alentours n'était pas le coup de pub dont la marque avait besoin. En attendant, Samsung vend un chargeur sans fil tout à fait capable de recharger un iPhone X et des AirPods en même temps… » conclue le site spécialisé.