NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Apple, champion des marges dans le secteur des téléphones

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



23 Décembre 2019

La marque à la pomme à beau voir ses parts de marché grignotées au fil des années, elle reste la championne incontestée des bénéfices. Une étude estime qu’avec 12,3% des parts de marché, Apple engrange les deux tiers des bénéfices des fabricants.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Apple capte 66% des bénéfices de l’ensemble des fabricants de téléphones en 2019. Voilà le chiffre qu’il faut retenir dans ce secteur. Car à se pencher sur les parts de marché, on pourrait croire que la marque américaine se porte mal. Il n’en est évidemment rien. C’est même une prouesse que réussit la marque en engrangeant deux tiers des profits pour seulement 12,3% des parts de marché. 

De quoi largement relativiser les annonces selon laquelle Apple n’est plus le leader du marché. Car à quoi bon vendre plus que les autres en volumes si les concurrents sont largement moins rentables ? « Mais ce qu’Apple perd en parts de marché, l’entreprise le rattrape en absorbant la grande majorité des bénéfices. Le cabinet Counterpoint a ainsi estimé que le créateur de l’iPhone avait capté 66% des profits générés par l’ensemble des constructeurs de smartphones cette année. Cela représente 8 des 12 milliards de dollars des bénéfices de l’industrie en 2019… Samsung est deuxième derrière Apple, mais de très loin avec 17% des profits de l’industrie. Huawei, Oppo, Vivo, Xiaomi et les autres se contentent des miettes, c’est à dire 17% du gâteau. Cela ne représente pas grand chose, surtout quand on sait les investissements massifs nécessaires pour tirer son épingle du jeu sur un marché aussi concurrentiel » explique Le Journal du Geek  qui a repéré cette enquête. 

De quoi faire en tout cas changer d’analyse ceux qui estiment depuis quelques mois que Apple est fragilisé par une stratégie commerciale aux antipodes de la concurrence. Car même si une partie de la clientèle s’est détournée de ses produits jugés trop chers, ceux qui sont restés fidèles et payent plus que les années précédentes compensent. Reste à savoir si Apple, peut gagner sur tous les tableaux comme elle l’espère avec des modèles entrés de gammes attendues en 2020.