NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Arabie Saoudite : Mystérieuse disparition d’un journaliste du Washington Post





Jamal Kashoggi, journaliste saoudien engagé et exilé aux Etats-Unis a disparu depuis qu’il est entré dans le Consulat saoudien d’Istanbul en Turquie. Une situation ubuesque qui met encore un peu plus les projecteurs sur la brutalité avec laquelle l’Arabie Saoudite gère la contradiction.


Creative Commons - Piabay
Creative Commons - Piabay
Il y avait eu les hommes d’affaires enfermés dans des hôtels de luxe, c’est désormais au tour des Consulats de servir de prison pour les opposants au prince hériter saoudien Mohammed Ben Salmane. « Le mystère entoure le sort d'un journaliste saoudien donné pour disparu après son entrée dans le consulat de son pays à Istanbul alors que Ryad affirme que cet homme, critique envers les autorités saoudiennes, a bel et bien quitté les locaux de la mission diplomatique » raconte Europe 1 .

Depuis que sa disparition a été signalée, les autorités turques ont affirmé que d’après leurs informations le journaliste était toujours au consulat d’Arabie à Istanbul. « Rédacteur d'articles d'opinion pour le Washington Post notamment, Jamal Khashoggi n'a pas été vu depuis qu'il est entré au consulat mardi matin. Selon les informations dont nous disposons, l'individu en question, qui est un Saoudien, se trouve au consulat saoudien à Istanbul", a déclaré à la presse mercredi en début de soirée le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin. Il a affirmé que le ministère turc des Affaires étrangères et la police turque "suivent l'affaire" et que des contacts à son sujet étaient en cours entre les autorités turques et des responsables saoudiens » rapporte la radio française.

Les proches du journaliste craignent le pire puisque l’agence officielle saoudienne affirme que Kashoggi en est sorti du consulat, contrairement à ce qu’affirment les proches de ce dernier. « La fiancée turque de Jamal Khashoggi était depuis mercredi matin devant le consulat saoudien à Istanbul. Un ami de Jamal  Khashoggi, Turan Kislakçi, à la tête d'une association turco-arabe de journalistes, a dit avoir contacté les autorités turques qui lui ont affirmé qu'elles "suivent l'affaire de près". "Nous sommes certains que Jamal est détenu à l'intérieur, à moins que le consulat n'ait un tunnel", a-t-il déclaré » lit-on plus loin. Exilé aux Etats-Unis depuis 2017 par peur des représailles contre ses articles très incisifs contre le pouvoir en place, le journaliste a reçu le soutien de son journal dans son édition du lendemain. Un article vide avec sa photo et le titre évocateur « A missing voice ».