NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Avec 993 exécutions en 2017, la peine de mort poursuit son déclin mondial





Le rapport annuel d’Amnesty International montre que la peine de mort continue à reculer dans le monde. Avec 993 exécutions en 2017, on observe une baisse de 4% par rapport à 2016 et de 39% par rapport à 2015. Des chiffres à relativiser puisqu’ils ne prennent pas en compte les milliers de mise à mort en Chine.


ILD
ILD
Avec les milliers de mises à mort classées secret d’Etat par la Chine, les chiffres sont forcément biaisés. Le pays à lui seul tue largement plus de condamnés que tous les autres pays du monde. C’est donc une victoire en demie teinte pour les opposants à la peine capitale qui observe une baisse des exécutions en 2017 avec 993 personnes tuées.
 
Le rapport d’Amnesty international reste cependant positif puisqu’il établit une tendance positive. Les 23 pays qui ont exécutés des prisonniers cumulent un total en diminution de 4% par rapport à 2016 et de 39% par rapport à 2015, année record avec 1 634 exécutions. « La Chine exceptée, l'Iran, l'Arabie saoudite, l'Irak et le Pakistan représentent à eux quatre 84% des exécutions signalées dans le monde. Amnesty constate toutefois une diminution de 31% au Pakistan et de 11% en Iran, ainsi qu'une baisse remarquable des mises à mort notamment en Biélorussie, où les exécutions ont été réduites de moitié en un an. Parmi les améliorations, l'Egypte se démarque par un déclin de 20% » liste France TV Info .
 
Deux pays africains ont d’ailleurs renoncé à la peine capitale. La Guinée qui l’a purement et simplement abolie et la Gambie qui a signé un traité international de moratoire sur les exécutions et qui ouvre la voie vers l’abolition. En Asie, la Mongolie a elle aussi aboli la peien de mort. Une bonne progression qui amène à 106 pays sur 195 qui l’ont abolie totalement pour un total qui ne la pratique pas. « Néanmoins, le nombre de condamnations à mort a légèrement augmenté aux Etats-Unis : il était de 41 en 2017, contre 32 en 2016, le chiffre le plus bas enregistré dans le pays depuis 1973. Pour la seconde année consécutive, cependant, les Etats-Unis ne figurent pas dans la liste des cinq pays qui exécutent le plus, occupant la 8e place du classement mondial » nuance l’article de la chaine d’infos.