NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Avec Michael Bay et l’équipe Deadpool, Netflix retente sa chance dans le blockbuster





Netflix ne se décourage pas malgré les déceptions suscitées par les productions de films à gros budget avec casting de luxe et réalisateur d’Hollywood. Après le nullissime Bright de David Ayer, la plateforme prépare un film d’action avec Michael Bay et les équipes de Dead Pool avec un budget de 125 millions de dollars.


Cretive Commons - Pixabay
Cretive Commons - Pixabay
Reconnaissons à Netflix son opiniâtreté. Après avoir été vertement critiqué pour le fiasco de Bright, réalisé par David Ayer et avec Will Smith, la plateforme persiste dans son envie de grosses productions de films. Jusqu’ici en effet et malgré les efforts de diversifications, les séries restent l’argument essentiel de Netflix pour fidéliser les abonnés et en séduire de nouveau. Toujours décidé à faire des gros films à grand spectacle, la stratégie d’embauche de grands noms d’Hollywood reste la même avec l’annonce d’un prochain projet. Après The Irishman de Martin Scorcese prévu pour 2019 avec le retour du magnifique trio Robert de Niro, Al Pacino et Joe Pesci, c’est au tour de Michael Bay de rejoindre l’écurie Netflix.
Ce réalisateur connu plus pour ses films à grand spectacle que pour sa finesse dans la réalisation, bénéficiera d’un budget tout à fait à sa hauteur avec environ 125 millions de dollars, d’après Le Journal du Geek. Le site spécialisé assure que c’est plus que le budget du film de Scorcese contrairement à d’autres sources qui parlent d’un budget prévisionnel de 175 millions de dollar pour The Irishman.

« Le scénario a été conçu par Paul Wernick et Rhett Reese (qui se sont occupé de l’histoire des deux premiers Deadpool) promet quelques séquences spectaculaires. On y découvrira l’histoire de six milliardaires qui décident de se faire passer pour mort afin de partir chasser les méchants du monde entier. Vous l’aurez compris, il s’agit du script parfait pour tout faire exploser dans la joie et la bonne humeur. La combinaison Bay/Reynolds semble donc toute trouvée. On espère juste que ce divertissement ne soit pas trop bas du front. Réponse en 2019 » écrit assez justement Le Journal du Geek. Netflix aurait en effet du mal à se remettre d’une autre déception dans le domaine. Avec un navet de plus au compteur, elle aurait du mal à convaincre qu’elle sait produire autre chose que des séries.