NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Avec le SE 2, Apple pourrait renouer avec la formule gagnante




17 Octobre 2019

D’après des spécialistes d’Apple, la marque s’apprête à lancer un smartphone accessible et performant pour séduire les amateurs d’iPhone qui ne sont pas prêts à dépenser des sommes astronomiques. Avec un design volontairement en décalage avec les produits de pointe, mais de bonnes performances pour 360 euros (399 dollars).


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Finalement Apple a compris qu’elle ne pouvait pas abandonner les consommateurs qui rechignent à dépenser mille euros pour un téléphone. En répétant la formule du SE, le groupe démontre qu’il veut rester un acteur clé du milieu de gamme. « Ming-Chi Kuo a encore frappé. L’analyste qui sait tout d’Apple revient à la charge et précise ses indications sur l’iPhone SE 2, le prétendu successeur du smartphone petit format au prix contenu de la Pomme. Comme l’a repéré 9To5Mac, l’analyste indique qu’Apple aurait prévu de sortir cet hypothétique iPhone SE 2 en 2020 à un tarif de 399 dollars, soit le même que celui de l’iPhone SE à son lancement » rapporte Le Journal du Geek .

En prenant bien soin de proposer un design qui n’est ostensiblement pas à la pointe, Apple cherche à fidéliser les consommateurs raisonnables tout en s’assurant que les plus flambeurs en aient toujours pour leur argent. « Selon les informations de Kuo – généralement très fiables – ce nouvel iPhone opterait ainsi pour le châssis de l’iPhone 8, permettant ainsi la recharge sans fil grâce à son dos en verre. À l’avant, on aurait également un air de déjà vu avec l’iPhone 8 puisque Apple songerait à garder le même écran LCD à large bordures. On le retrouverait en trois coloris, gris sidéral, argent et rouge, et il serait a priori décliné en 64 et 128 Go de stockage, et sera dépourvu du 3D Touch (qui semble désormais définitivement abandonné par Apple) » appuie Le Journal du Geek. Avec des arguments technologiques comparables aux terminaux hauts de gamme, l’idée est d’encourager les utilisateurs de SE, 6 et 6 Plus à ne pas céder aux sirènes de la concurrence. Aujourd’hui la tentation est forte avec la montée en puissance des chinois et une entrée de gamme à 539 euros avec l’iPhone 8 déjà présenté comme dépassé.