NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Blue Origin : les vols touristiques vers l’espace en 2020 ?




13 Décembre 2019

Depuis que Jeff Bezos, l’homme le plus riche du monde, a lancé sa petite entreprise financée essentiellement sur fonds propres Blue Origin, l’objectif visé est le vol touristique dans l’espace. Un objectif qui se rapproche, même s’il a déjà été retardé, et que cible également Virgin Galactic, l’entreprise du milliardaire Richard Branson.


Un troisième vol réussi en 2019

Le dernier succès de Blue Origin et de sa capsule New Shepard date du 11 décembre 2019. Une fois de plus, le vol s’est déroulé sans accrocs confirmant que la technologie est au point. Surtout la réutilisation de la capsule, part fondamentale du plan permettant de rendre le tourisme spatial rentable, bien qu’il ne sera pas encore accessible pour le plus grand nombre.

Le vol du 11 décembre 2019 n’était toutefois pas habité : pas d’astronautes ou de touristes spatiaux. Ce n’est pas encore l’objectif de Blue Origin. La capsule a été réutilisée pour la sixième fois, son étage propulsif aussi, et l’ensemble des éléments a bien atterri après un vol parabolique ayant permis d’atteindre 104,5 kilomètres d’altitude.

Les premiers vols habités en 2020 ?

Blue Origin, malgré ses succès, est en retard sur le planning que l’entreprise s’était fixée : les premiers touristes spatiaux auraient dû décoller en 2018. Pour l’instant, aucune date n’est annoncée, et on peut facilement comprendre pourquoi. Avec un prix du billet qui devrait allègrement dépasser plusieurs centaines de milliers de dollars, de l’aveu de Blue Origin elle-même, pour quelques minutes d’apesanteur, le tourisme spatial ne s’adresse qu’à une poignée de privilégiés. Impossible, pour Jeff Bezos et ses équipes, de prendre le moindre risque.

En attendant, New Shepard continue donc ses tests et embarque des expériences scientifiques diverses et variées, ce qui lui permet de financer une partie de ses frais. Blue Origin n’a pas encore donné de date pour le premier vol spatial touristique, mais on sait déjà que ce ne sera pas pour le prochain décollage : il resterait au moins un test à réaliser.

Les premiers ultra-riches à pouvoir regarder la Terre depuis l’espace décolleront-ils en 2020 ?