NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Ces marques qui boostent l’économie française





En août dernier, le magazine Capital a consacré un dossier mettant en avant, 100 marques françaises mal ou peu connues mais extrêmement dynamiques.


Source : Capital
Source : Capital
Le « Made in France » a toujours le vent en poupe. Plus que jamais, devrait-on dire. Et ce n’est pas parce que l’un de ses plus ardents défenseurs, Arnaud Montebourg, pour ne pas le citer, a quitté le gouvernement, qu’il faut faire l’impasse sur cette réalité.
 
D’ailleurs, le mois dernier, avant la démission du Ministre de l’Économie, l’hebdomadaire Capital (Prisma Média), a mis en lumière les différents secteurs qui dynamisent la France. Ces sociétés représentent de véritables atouts pour sortir de la crise.
 
Même si ce n’est pas l’avis d’Andreas Schleicher, l’actuel directeur de l’éducation de l’OCDE, Capital insiste, en premier lieu, sur la qualité de l’enseignement supérieur en France. L’hebdomadaire de Prisma Média a également mis en avant le nombre de créations d’entreprises, l’allant et l’énergie des start-ups, notamment dans le secteur des nouvelles et hautes technologies. Pour bien enfoncer le clou, et nous remonter le moral, Capital notait au passage, le dynamisme français à l’exportation pour l'agroalimentaire, la gastronomie, le design, les arts visuels et l'animation. Ça fait du bien de se lancer des fleurs !
 
D’autre part, le magazine citait une centaine de petites et moyennes entreprises particulièrement dynamiques sur le sol Français. Ces marques, on en parle malheureusement peu. Et pourtant, en matière de croissance, de création d’emplois et de développement à l’international, elles assurent. Il est donc temps de saluer leurs résultats, leurs efforts et de combler cette lacune.

On peut donc citer pêle-mêle : Antalis, le numéro 1 européen et numéro 3 mondial de la distribution de papier, Antalis Bongrain dans le secteur laitier, Delachaux, le premier producteur au monde de chrome et de métal utilisés dans l’aéronautique et l’énergie, Ingénico pour les solutions de paiement, ou Manutan, le leader européen de la distribution de fournitures industrielles...
 
Au rang des sociétés françaises leaders en Europe ou dans le monde, on trouve aussi : Parrot, Raja, Vilmorin, Soufflet, Manitou, Dodo, Morpho, dans des domaines aussi variés que les périphériques sans fil pour smartphones, l’emballage, les semences, la transformation céréalière, les chariots élévateurs, les couettes, l’identification biométrique… Dans les régions où elles sont implantées, ces sociétés font souvent office de moteur économique. Par ailleurs, en terme d’exportation, elles cassent la baraque.
 
Ces entreprises sont souvent méconnues. Dans tous les cas, bien moins connues que les grandes sociétés du CAC40. C’est un tort. Aujourd’hui, il est temps de réparer cette lacune en relayant l’information, et en parlant. Parce que le « Made in France » c'est ici, mais aussi là-bas, à l'étranger, qu'il sert.