NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Eau sur Mars : y a-t-il vie dans le réservoir liquide sous-terrain découvert ?





Près du pôle sud de Mars, les chercheurs sont convaincus qu’il existe une poche d’eau salée sous-terraine de 20 km de long. Une découverte qui pose immédiatement la question de la vie sur cette planète.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Un lac d’eau liquide d’environ 20 kilomètres de long dans le sous-sol de Mars. Enfin une découverte de taille pour les chercheurs qui étudient la planète sous toutes les coutures depuis maintenant des années. C’est le radar de la sonde européenne Mars Exress qui a fait cette découverte exceptionnelle qui pose de nombreuses questions notamment sur la question de la vie et de l’histoire des éléments sur cette planète.
 
« Une grande nouvelle, et pour le moins rafraîchissante, nous vient de Mars. Une équipe de chercheurs pense avoir découvert un grand réservoir d'eau liquide et salée dans le sous-sol martien non loin de la calotte polaire australe. Il mesurerait environ 20 kilomètres de large et représente le plus grand volume d'eau liquide découvert à ce jour sur Mars. « Cette découverte passionnante est un point culminant pour la science planétaire et contribuera à notre compréhension de l'évolution de Mars, de l'histoire de l'eau sur notre planète voisine et son habitabilité », a déclaré Dmitri Titov, qui travaille pour la mission Mars Express » rapporte Futura Science.
 
La découverte européenne est de taille avec cette étendue d’eau toujours en état liquide sous 1,5 kilomètre de glace et de poussière. « En réalité, des indices de son existence avaient déjà été pointés depuis plusieurs années, des signaux brillants qui pouvaient être plus que des roches et de la glace. Mais les chercheurs voulaient en avoir le cœur net car les données de Marsis n'étaient pas toujours les mêmes à chaque survol. L'équipe de l'instrument dirigée par Roberto Orosei, qui est aussi l'auteur principal de l'étude, s'est ensuite aperçue que l'ordinateur de bord de la sonde lissait d'éventuelles anomalies afin de compresser les données transmises à la Terre. Rectifications faites, les passages suivants au-dessus de la zone, entre 2012 et 2015, ont confirmé la présence de ces taches brillantes interprétées comme de l'eau liquide » explique le site spécialisé. Tant que des tests ne seront pas faits pour déterminer son taux de sel et de sa température, impossible de déterminer s’il peut y avoir de la vie extraterrestre.