NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Et on reparle du rachat de Disney par Apple




19 Mars 2020

La question du rachat du géant Disney par Apple est une rumeur qui, un jour, se concrétisera peut-être. Les deux géants sont totalement complémentaires et Apple a récemment fait une incursion dans le domaine de la production filmographique avec sa plateforme de vidéo en streaming. Un analyste de Rosenblatt Securities voit dans la crise du coronavirus l’occasion idéale pour la firme à la pomme.


Coronavirus : l’occasion en or pour Apple ?

La crise du coronavirus a frappé durement tous les secteurs économiques : Apple et Disney en ont fait les frais. Mais si Apple a tout simplement vu sa production d’iPhone être ralentie puis stoppée, les ventes de ses produits ne sont que retardées. Le groupe a malgré tout vu la valeur de son action passer de 323 dollars à 246 dollars en un mois.

Disney, de son côté, a subi également des pertes : l’action est passée de 141 dollars à 88 dollars sur la même période. Mais Disney va surtout subir des pertes sur toute l’année avec le report de films majeurs de ses licences, notamment Marvel. Là où Apple n’aura qu’à envoyer les iPhone en boutique, Disney va devoir revoir toute la machine marketing : qui dit retard de sortie dit également retard de vente des objets dérivés, des DVD…

Vers un rachat de Disney par Apple

Cette situation risque de ne pas se reproduire de sitôt, raison pour laquelle l’analyste Bernie McTernan de chez Rosenblatt Securities estime que la firme de Cupertino devrait faire une offre de rachat pour le géant Disney. Apple dispose de plus de 100 milliards de dollars de cash, largement de quoi lui permettre d’acheter plus de 50% du capital de Disney valorisée 160 milliards de dollars en Bourse.

Sauf que ce ne sera pas le cas : Apple ne se permettrait pas de profiter d’une telle situation de crise pour racheter Disney. Ce serait une OPA hostile très mal vue. Et l’opération reste risquée puisque personne ne sait dire à ce jour quand la crise du coronavirus arrivera à son terme.