NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





États-Unis : Près de 2.000 Boeing 737 NG vont être inspectés




4 Octobre 2019

Après l’immobilisation des Boeing 737 MAX, c’est son prédécesseur qui devra subir toute une batterie d’inspections.


Des avions mis en service en 1997

Le gendarme aérien américain a ordonné, mercredi 2 octobre, l’inspection des Boeing 737 NG. La Federal Aviation Administration (FAA) souhaite vérifier les avions monocouloir 737 NG. Près de 2.000 appareils sont concernés aux États-Unis. Son cadet, le Boeing 737 MAX est toujours cloué au sol à travers le monde, pendant que son constructeur tente de le remettre en service.

Au total, 1.911 appareils sont concernés aux États-Unis pour 6.343 avions 737 NG en service. Son lancement avait été inauguré en 1997. Ce modèle se situe entre 22.600 et 29.999 cycles de vie et doivent être vérifiés dans les 1.000 prochains cycles. L’inspection est purement visuelle et dure aux alentours d’une heure pour chaque avion. En priorité, les avions comptant plus de 30.000 cycles de vie, devront être surveillés « sous sept jours ».

Des fissures sur une pièce maîtresse

C’est Boeing lui-même qui a alerté la FAA, après la découverte de fissures structurelles dans un appareil soumis à des modifications en Chine. « Des inspections ont montré des fissures similaires sur un petit nombre d’avions supplémentaires », indique la FAA dans un communiqué.

Les fissures ont été localisées sur le « pickle fork », une pièce reliant les ailes de l’avion à son fuselage. Un endroit important où subsiste de nombreuses contraintes aérodynamiques. « Une défaillance de cette pièce pourrait potentiellement affecter l’intégrité structurellement de l’avion et résulter en une perte de contrôle de l’avion », souligne la FAA.