NLTO
/ Magazine d'actualité politique, économique et internationale /



États-Unis : chômage record mais reprise rapide prévoit la Banque centrale du pays

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



18 Mai 2020

Le patron de la Banque centrale américaine (Fed) a donné quelques grandes appréciations sur les projections de reprises dans les prochains mois. Jerome Powell, refuse l’analogie avec la Grande dépression, estimant que le chômage va être record mais que la croissance va reprendre.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Aller chercher dans l’histoire une crise similaire est inutile. Le patron de la Banque centrale américaine (Fed) estime qu’il y a des différences majeures entre la Grande dépression et ce qui arrive à l’économie à cause du Covid-19. D’après Jérôme Powell, le fait que les indicateurs économiques étaient bons avant cet accident causé par un imprévu sanitaire, annonce une croissance économique forte ensuite. « Pour autant, il estime qu’un pic du taux de chômage à 20 ou 25 % est probable, et que la chute du PIB des Etats-Unis au deuxième trimestre sera « facilement dans les 20, les 30 % ». L’économie américaine a été très sévèrement ralentie par les mesures de confinement imposées à la majorité de la population du pays pour tenter d’enrayer l’épidémie qui a déjà fait près de 90 000 morts dans le pays et en a infecté près d’un million et demi, selon les données disponibles compilées par l’université Johns-Hopkins. Les Etats-Unis comptent ainsi le plus grand nombre de décès dans le monde » explique Le Monde.

Avec plus de 35 millions de chômeurs et une croissance en baisser de 4,8 points au premier trimestre, la situation est très préoccupante. Mais la Fed compte sur une reprise économique dans les prochains mois. En revanche, contrairement à ce qu’avaient annoncés des commentateurs depuis le début de la crise, Powell ne prévoir pas un rebond « en V » avec un retour très rapide qui compenserait une partie de ce qui a été perdu. Pour lui, il faudra attendre les 3ème et 4ème trimestres 2020 pour que l’économie redémarre.

Alors que le pays est partagé entre ceux qui veulent tout relancer très vite et ceux qui craignent une nouvelle accélération de l’épidémie, la Fed de son côté estime que la reprise totale et sereine ne pourra avoir lieu que lorsqu’un vaccin sera une garantie contre un nouvel épisode.