NLTO
Not Like The Others
- Magazine sur l'actualité politique et géopolitique -

Fiat 500 électrique, trop chère mais avec des caractéristiques comparables aux véhicules thermiques

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



6 Mars 2020

La version électrique de la Fiat 500 parvient à répondre aux besoins de la clientèle habituelle de cette voiture. Avec une autonomie de 320 kilomètres et une recharge plus rapide que prévue, seul son coût élevé pourrait empêcher les fans d genre à franchir le pas.


DR
DR
La Fiat 500 est une voiture de ville et les électriques séduisent avant tous les citadins. Il y avait donc un coup à jouer avec la version électrique. Très attendue, le modèle vient d’être présenté au public à Milan. « Elle autorise une autonomie de 320 km en cycle WLTP, ce qui devrait largement satisfaire les besoins de la clientèle habituelle de la Fiat 500. Bonne nouvelle, la citadine électrique accepte la recharge rapide en courant continu jusqu’à 85 kW via un connecteur Combo CCS placé sur l’aile arrière droite. Elle annonce ainsi un temps de charge de 35 minutes pour récupérer 80% de batterie. Le même connecteur autorise aussi une charge en courant alternatif via le chargeur embarqué 11 kW. Sur une prise classique à domicile, il faut donc compter sur environ 17h pour faire le plein. Un temps réduit à environ 6h sur une wallbox 7,4 kW et autour de 4h sur une borne 11 kW » nous apprend Automobile-Propre.com

Il faut 3,1 secondes pour atteindre 50km/h et la voiture est annoncée bridée à 150 km/h. Pas rédhibitoire non plus pour les utilisateurs habituels du véhicules, exceptés certainement les adeptes des versions sports de voitures légères. Avec des options technologiques avancées, Fiat confirme la tendance générale des marques qui proposent avec l’électrique un maximum de gadgets, d’aides à la conduite ou d’options futuristes. En plus d’une conduite autonome annoncée de niveau 2, « la petite électrique exploite un nouveau système d’infodivertissement Uconnect à travers un écran tactile de 10,25 pouces basé sur Android Auto. En communiquant avec le smartphone de l’utilisateur, la 500e permet à distance de vérifier le niveau de charge, planifier les horaires de recharge, verrouiller et déverrouiller les portières, allumer les phares et lancer la préconditionnement. Le système offre entre autres une assistance anti-vol pour aider la police à retrouver le véhicule, un relais Wifi embarqué et la reconnaissance vocale » appuie le site spécialisé.

Reste qu’à près de 40 000 euros, la 500 électrique ne s’éloigne pas du principal défaut des voitures nouvelles générations. Plus chères et moins faciles à utiliser au quotidien, elles ressemblent encore trop à des gadgets de citadins.