NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //











Google veut se lancer dans les jeux vidéo en ligne





D’après le site The Information, Google travaille sur le lancement d’une plateforme en ligne pour Jeux vidéo. Une sorte de Netflix pour des jeux qui a de grande chance de révolutionner le secteur si elle voit le jour.


Le secteur du jeu vidéo a de quoi s’inquiéter. Quand c’est Google qui planche sur un sujet, c’est tout de suite une information. Avec des moyens financiers qui n’ont aucun pareil, le groupe a les moyens de ses ambitions, même dans les domaines où on ne l’attendait pas. D’après les informations du site The Information, Google développe depuis quelques mois une idée de plateforme en ligne de jeux vidéo.

Baptisée Yéti, cette plateforme serait conçue sur le modèle de Netflix mais dédiées aux jeux. « Le géant de Mountain View aurait pris "des mesures des plus sérieuses" en vue du lancement du service. Ce dernier aurait déjà dû être lancé en fin d'année 2017 avant d'être reporté. Google n'a apporté aucun commentaire à ces informations. La conférence du groupe au salon du jeu vidéo E3 de Los Angeles en juin prochain pourrait être l'occasion d'en apprendre davantage » explique un article de RTL.

« Le projet Yeti reposerait sur la clé HDMI Google Chromecast. Vendu 40 euros dans le commerce, ce dispositif utilise le réseau WiFi pour connecter n'importe quel téléviseur à Internet et y projeter le contenu d'un appareil mobile. Écoulé à 55 millions d'exemplaires à travers le monde, il assurerait à Google une base d'utilisateurs conséquente dès le lancement » continue la radio. Ensuite, si l’on en croit les informations du site américain l’idée sera ensuite de proposer en cloud des services qui viseront à égaler les autres consoles.

« Une console de jeu connectée pourrait également voir le jour pour étoffer le projet. Le récent recrutement de Phil Harrison, un vétéran de Xbox, PlayStation et Atari, à la vice-présidence de sa division matérielle accrédite cette hypothèse. Tout comme la probabilité que le projet Yeti soit conduit par deux dirigeants de la branche matériel de Google » ajoute RTL.