NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -

Greenwashing : Microsoft veut compenser tout le carbone émis depuis sa création




22 Janvier 2020

On ne peut pas dire qu’il s’agisse d’une mauvaise nouvelle pour la planète mais le greenwashing continue de faire des émules et les géants de la high-tech sont dans la surenchère. Désormais, à la tête de la proposition la plus improbable, il y a Microsoft et sa volonté de compenser tout le carbone que l’entreprise a émis… depuis qu’elle existe.


Microsoft s’engage dans la compensation de carbone

Comme toute entreprise, Microsoft a une empreinte carbone. Mais le géant, qui fait partie des principales capitalisations boursières de Wall Street avec une valorisation de plus de 1.000 milliards de dollars, a décidé de montrer l’exemple. Satya Nadella, PDG du groupe, a annoncé le 16 janvier 2020 son intention de compenser les émissions de carbone de Microsoft… depuis sa création en 1975 par Bill Gates.

L’annonce s’accompagne d’une date-limite pour atteindre cet objectif, 2025 (soit une dizaine d’année) et d’une enveloppe pour les investissements nécessaires : 1 milliard de dollars. Microsoft aimerait même atteindre, à l’horizon de 2030, une empreinte carbone négative, soit non seulement compenser toutes ses émissions mais compenser même plus que ses émissions. La planète dira merci, même si Microsoft a largement contribué, du fait de sa technologie, à augmenter l’empreinte carbone de la planète.

Les géants de la high-tech en plein greenwashing

Conscients de leur impact sur la planète, mais surtout de l’image qu’ils renvoient à leurs clients de plus en plus soucieux de consommer de manière responsable, l’ensemble des géants de la high-tech, les GAFAM, ont annoncé des projets similaires. Tous veulent, par exemple, s’alimenter exclusivement en énergies 100% renouvelables (ce qui consiste à créer des projets d’énergie renouvelables capables de produire autant qu’ils ne consomment).

Alphabet, maison-mère de Google, et Amazon ont également annoncé des projets pour compenser l’intégralité de leurs émissions carbone présentes et futures… mais Microsoft est la seule à avoir l’intention de compenser les émissions passées. Va-t-elle être suivie pas ses concurrents ?