NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







INSEE : En février, la confiance des ménages revient à sa moyenne de longue période





En février 2018, la confiance des ménages dans la situation économique baisse nettement, après s'être stabilisée en janvier : l'indicateur qui la synthétise perd 4 points et retourne à sa moyenne de long terme.


Source : Pixabay, image libre de droits
Source : Pixabay, image libre de droits
Dans un communiqué, l'INSEE explique qu'en février, les ménages sont plus pessimistes qu'en janvier sur leur situation financière future : le solde correspondant perd 6 points et revient à son niveau de janvier 2015, bien au-dessous de sa moyenne de longue période. L'opinion des ménages sur leur situation financière passée se dégrade également (-6 points). Le solde correspondant repasse légèrement au-dessous de sa moyenne de long terme.

La proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants est quasi stable en février (-1 point). Le solde correspondant demeure nettement au-dessus de sa moyenne de longue période.

La part des ménages estimant qu'il est opportun d'épargner diminue légèrement en février (-2 points). Le solde correspondant demeure ainsi bien au-dessous de sa moyenne de longue période.

En outre, le solde d'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne future baisse de 5 points, tandis que celui sur leur capacité d'épargne actuelle est quasi stable (-1 point). Les deux soldes se maintiennent légèrement au-dessus de leur moyenne de long terme. Les ménages sont plus pessimistes concernant le niveau de vie futur en France : le solde correspondant perd 6 points et revient à son niveau de janvier 2017. Les ménages ont également une appréciation moins favorable concernant le niveau de vie passé en France : le solde correspondant recule de 4 points après deux mois de stabilité. Cependant, les deux soldes d'opinions se maintiennent au-dessus de leur moyenne de longue période.
L'opinion des ménages concernant l'évolution du chômage est inchangée en février : le solde correspondant est stable et demeure bien inférieur à sa moyenne de longue période.

En février, les ménages sont plus nombreux qu'en janvier à estimer que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois : le solde correspondant gagne 5 points et atteint son plus haut niveau depuis août 2014. Il se situe néanmoins très au-dessous de sa moyenne de longue période

Les ménages sont en revanche un peu moins nombreux que le mois dernier à estimer que les prix vont augmenter au cours des douze prochains mois : le solde correspondant perd 3 points après une forte hausse en janvier (+18 points). Il se maintient nettement au-dessus de sa moyenne de long terme.