NLTO
Not Like The Others
- Magazine sur l'actualité politique et géopolitique -

Il y a un demi-siècle, les Beatles se séparaient

Journaliste pour VA Press. En savoir plus sur cet auteur



10 Avril 2020

Le 10 avril 1970 les Beatles se séparaient. Un événement pour toute une génération qui doit avoir un choc en réalisant que c’était il y a cinquante ans exactement.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Paul Mac Cartney lui-même doit avoir du mal à réaliser. Il y a exactement cinquante ans aujourd’hui, il annonçait que les Beatles se séparaient. C’était le 10 avril 1970, et un événement populaire qui a marqué plusieurs générations. « Le 10 avril 1970 est à jamais marqué d'une pierre noire pour les fans du groupe : ce jour-là parut une interview de Paul dans laquelle il suggérait que les Beatles allaient cesser de travailler ensemble, juste avant la sortie de son premier album solo. Sans aller jusqu'à annoncer clairement la fin du groupe, Paul, interrogé sur la reprise de sa collaboration avec le non moins légendaire John Lennon dans un avenir prévisible, répondait sèchement "non" » rapporte l’Agence France presse. 
 
Une nouvelle qui ne concerne qu’un groupe de musique mais qui est quand même entré dans l’histoire. Traité par le New York Times comme une information à part entière, cet événement est marquant parce qu’il montre comment le groupe a eu de l’influence sur toute une génération. « Des décennies plus tard, ils restent les artistes les plus vendus de tous les temps, avec un catalogue toujours aussi populaire, de "I Want to Hold Your Hand" et "Hey Jude" à "Yesterday" ou  "Let It Be" » commente l’agence de presse française.

Par Mc Cartney et Lennon surtout, le groupe est l’incarnation d’une époque qui parle beaucoup aux baby-boomers, mais pas seulement. « Pour Lewisohn, les Beatles sortent toujours du lot dans la pop actuelle, car "il y a un monde entre les célébrités passagères ... et les vrais artistes comme les Beatles dont le talent créatif nourrit l'esprit et inspire la joie" » continue la dépêche. En 2010, quand iTunes s’est mis à proposer les Beatles sur sa plateforme en téléchargements. 450 000 albums et deux millions de titres s’étaient écoulés en une semaine. Peu d’artistes peuvent se targuer d’un tel succès.