NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







Instagram, chasse gardée des annonceurs





Jusqu’à présent exempte de pub, la plateforme d’échange de photos en ligne Instagram s’ouvre aux annonceurs.


Instagram, chasse gardée des annonceurs
Ça y est, Instagram France autorise la pub. Et pour cette première, il n’y a que du beau monde à avoir répondu présent. Pèle même, Air France, Lacoste, Guerlain, Saint Laurent, Orange… Des annonceurs haut de gamme. Les premiers autorisés à faire de la publicité sur la plateforme de partage de photos en ligne rachetée par Facebook il y a deux ans.
 
Après les États-Unis, et plusieurs pays anglo-saxons (Grande-Bretagne, Australie et Canada) depuis un an ou deux, Instagram France a donc dit oui à la pub. Depuis hier, lundi 9 mars, l’application héberge des images sponsorisées postées par des marques. Avec ses 300 millions d’utilisateurs à travers le monde, cela représente un marché colossal. Du coup, Lacoste, Air France, Guerlain, Yves Saint Laurent, Coca Cola, Orange et Séphora se sont engouffrés dans la brèche rapporte L’Expansion. Autant de marques qui possèdent déjà un compte Instagram.

La différence ? Depuis hier, elles devront payer. Comme sur Twitter ou Facebook, elles auront ainsi accès à un vivier XXL d'internautes non abonnés. Surtout, Instagram tape pile dans le mille dans l’univers du luxe. L’application draine des utilisateurs jeunes, créatifs et branchés, sensibles à l’univers de la mode ou à celui de la photo. Ainsi, L’Expansion rapporte les propos de Jérôme Grange, un des responsables de la publicité chez Guerlain : « Instagram est ultra-légitime pour Guerlain, car c'est l'image et il n'y a pas d'autres parasites autour. » Avec son esthétique où rien ne dépasse, cela devait forcément parler aux marques de luxe. CQFD.

Instagram, chasse gardée des annonceurs