NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





Jeff Bezos, l’homme qui a gagné 50 milliards en huit mois





Le patron et fondateur d’Amazon s’installe avec beaucoup d’avance dans le fauteuil de l’homme le plus riche du monde avec une estimation de 150 milliards de dollars de patrimoine. Un chiffre impressionnant d’autant qu’il a vu sa fortune augmenter de 50 milliards en moins d’un an.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Augmenter de 50% en huit mois son patrimoine est une opération qui intéresserait pas mal de monde. Jeff Bezos, l’homme le plus riche du monde, a réussi cette prouesse, lui qui n’en avait déjà pas vraiment besoin. D’après les estimations de Bloomberg, en quelques mois la progression en bourse de son groupe a fait progresser de 50 milliards de dollars. « La flambée du prix des actions d'Amazon, entreprise qu'il a fondée et dont il est l'actionnaire principal avec près de 17%, lui a rapporté 50 milliards de dollars cette année » résume Le Figaro

C’est un record en chiffre mais pas forcément si l’on tient compte de l’inflation. « La fortune de Bill Gates avait brièvement atteint les 100 milliards de dollars en 1999, un seuil aujourd'hui largement dépassé par Jeff Bezos, âgé de 54 ans. Historiquement, il reste cependant encore loin derrière des personnes comme le magnat du pétrole John D. Rockefeller (mort en 1937) et le baron de l'acier Andrew Carnegie (décédé en 1919), dont la richesse atteindrait aujourd'hui les 300 milliards de dollars, en tenant compte de l'inflation » relativise le quotidien.
 
La progression en quelques années de sa fortune suit la tendance exceptionnelle du groupe Amazon. « En 2014, Jeff Bezos valait 32 milliards de dollars. Il a fondé Amazon, à l'origine une simple librairie en ligne, en 1994. La multinationale est maintenant l'une des plus puissantes du monde, et a diversifié ses activités en se lançant dans le «cloud» (stockage de données en ligne), l'intelligence artificielle ou encore le streaming vidéo. Jeff Bezos a notamment racheté le Washington Post, journal de référence américain, en 2013. L'annonce de Bloomberg est intervenue pendant l'opération de super-promotions «Prime Day», qui offre des réductions aux abonnées premium d'Amazon pendant 36 heures » conclue Le Figaro