NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





L'Autriche garde un cap conservateur




30 Septembre 2019

Les conservateurs autrichiens, menés par Sebastian Kurz ont remporté les élections législatives, dimanche 29 septembre.


Kurtz conserve son siège

Quatre mois après avoir été renversé par le Parlement, Sebastian Kurtz revient aux affaires. L’ex-chancelier est sorti vainqueur des élections législatives autrichiennes, dimanche 29 septembre. Son parti, l’ÖVP a recueilli 38% des suffrages, soit sept points de plus et 11 sièges supplémentaires que lors des dernières élections en 2017.

En deuxième position, les sociaux-démocrates du SPÖ récoltent 21,5% des voix, et se devront de partager la gauche du Parlement avec les Verts d’Autriche, qui réalisent une percée avec 12,35% et glanent 23 sièges. De quoi leur donner un poids certain pour peser dans la politique du gouvernement. 

Le FPÖ s’écroule

De son côté, le FPÖ paie les erreurs de son ancien président et ex-vice-chancelier, Heinz-Christian Strache. Piégé en train de proposer des marchés publics, en échange d’un soutien financier de Moscou, lors d’un repas trop alcoolisé avec une fausse nièce d’un oligarque, le Parti de la liberté (FPÖ) ne récolte que 16% des voix, soit près de dix points de moins qu’en 2017.

Sebastian Kurtz va donc devoir trouver de nouveaux alliés pour composer une majorité. Et ce serait vers les Verts qu'il aurait choisi de se tourner. Une alliance qui pourrait influer sur sa politique, puisque les écologistes s’étaient opposés à sa politique de restriction migratoire et que le chancelier avait en retour refusé l’instauration d’une taxe carbone.