NLTO
Not Like The Others
// MAGAZINE HORS NORME POUR HYPERACTIFS DISTINGUÉS //





Suivez-nous
Twitter
Facebook
Rss







L'amour des français...pour leur voiture





Selon une étude de Opinionway, les Français aiment encore et toujours leur voiture.


Source : Pixabay, image libre de droits.
Source : Pixabay, image libre de droits.
Un article en ligne du journal Le Figaro explique que les Français « voient toujours dans la voiture un instrument de liberté et aussi de plaisir. Quasiment tous se souviennent de la marque de leur premier véhicule. »
 

Une liberté dans les déplacements

L’article souligne qu’une étude de OpinionWay sur le rapport que les Français entretiennent avec l'automobile, « effectuée sur un échantillon de plus de 1000 personnes durant le mois dernier, livre un éclairage intéressant sur les rapports qu'entretiennent nos compatriotes avec l'automobile. »

Ainsi, à la première question « Que signifie un trajet en voiture pour les habitants de la France? », « 88% d'entre eux estiment qu'«il s'agit d'une liberté dans les déplacements». Tandis que 68% disent que tout trajet en voiture est un moment où ils peuvent s'informer en écoutant la radio. Les deux-tiers éprouvent également un plaisir lors de la conduite. Mais 27% avouent voir dans un parcours en voiture un moment de stress , sans doute provoqué par les embouteillages ou la crainte de ne pas arriver à l'heure à un rendez-vous. »

Une autre question visait à savoir si les conducteurs pouvaient se passer de leur voiture ; « les trois quarts des conducteurs confient que ça leur serait impossible. Et 73% ne tiennent pas de surcroît à se séparer de leur voiture. Quels que soit le type de trajet et l'endroit, le taux de personnes préférant utiliser leur propre véhicule varie toujours de 61% à environ 80%. »

L’article ajoute que « comme la date de naissance de son animal domestique, se souvenir de la marque de sa première voiture est également révélateur de l'importance affective accordée au début de son expérience d'automobiliste. »

Ainsi, « dans notre pays, 88% des résidents se souviennent de leur première auto! Cela dit, lorsque l'on demande si la voiture est perçue comme un objet de rêve, on se retrouve avec 50% de oui et de non. »

Lire l’intégralité de l’article du Figaro ici.