NLTO
Not Like The Others
- Magazine hors norme pour hyperactifs distingués -





L’application de l’Élysée pour surveiller l’application des réformes




20 Septembre 2019

D’après Europe 1, l’entourage du président français a mis créer une application pour suivre l’avancée des réformes entreprises par le gouvernement. De quoi souligner un peu plus cette culture de « start-up Nation » qui colle à la peau du président.


Creative Commons - Pixabay
Creative Commons - Pixabay
Un tableau de bord pour observer les endroits où la réforme prend du retard. D’après Europe 1 , l’Elysée aurait mis en place une application pour surveiller le travail du gouvernement.  « L’adoption d’une loi par le Parlement ne signifie pas son application immédiate dans la vie réelle des citoyens. En cause : la lenteur et les résistances de l’administration. Ce phénomène a le don d’exaspérer Emmanuel Macron. Il y a quelques mois, ses plus proches collaborateurs ont inventé une application pour smartphone qui traque en temps réel la mise en pratique des multiples réformes votées par le gouvernement. Ils ne sont que quelques-uns au sommet de l’Etat à avoir accès à cette application, qu’Europe 1 a pu consulter » explique la radio.
 
« Sur l’écran, une page par ministère, avec un curseur pour chaque réforme. Si la mise en pratique avance bien, la petite barre est verte, se elle traîne, elle devient rouge. Le rouge de la honte pour le ministre qui n’a pas suffisamment mis la pression sur son administration. Par exemple : le chômage pour les démissionnaires, le droit à l’erreur... Autant de réformes votées mais dont la mise en pratique tarde trop » poursuit la radio. 
Derrière cette idée de startupeur,Europe 1 assure que ce sont Alexis Kholer, le secrétaire général de l’Elysée et le délégué à la transformation publique Thomas Cazenave. « Jusqu’ici, les ministres regardaient cela d’un œil agacé mais serein, jusqu’au jour du séminaire gouvernemental, lorsqu’Emmanuel Macron leur apprend qu’il a, depuis quelques jours, son login et son mot de passe. Et le président a trouvé qu'il voyait trop de rouge ; l’air de la pièce a perdu dix degrés d’un coup, et les ministres se sont plongés dans leurs notes en attendant que le moment passe. Les deux animateurs de l’application ont récemment proposé à Emmanuel Macron de la rendre accessible au grand public. Chaque citoyen pourrait suivre en temps réel la mise en pratique des reformes. Le chef de l’Etat a dit non pour ne pas tétaniser son gouvernement. En tous cas pour l’instant » conclue la radio.